26-04-2012 17:15 - Défilé de mode : La magie de Bana Korel à l’IFM - [Reportage Photos].

Défilé de mode : La magie de Bana Korel à l’IFM - [Reportage Photos].

Cela devient une tradition chez Bana Korel, d’organiser un défilé de mode chaque année à l’institut français de la Mauritanie (IFM) . Cette fois-ci, à l’occasion de la troisième journée du festival Libre Art, la styliste a décidé de combler son public en lui exhibant sa dernière collection en défilé de mode et en lui ouvrant la porte de son exposition intitulé : « Trois jours de shopping ».

-Défilé de mode :

En ce soir du 24 Avril 2012, la cour de l’IFM a vibré sous la grâce et les pas mesurés de mannequins sortis tout droit de la salle d’exposition de l’IFM, aménagée à l’occasion de l’ouverture de l’exposition qui devait s’en suivre. Ces mannequins dans une démarche irréprochable, ont exhibé des modèles de l’exposition sous des salves d’applaudissements et de sifflets.

La collection a dévoilé des robes de teintures, T-shirt en coton, sacs à main, des chemises et pantalons prés- du corps sans oublier les écharpes, tous métissés à une touche de teinture. Les tissus choisis étaient de différentes couleurs.    

Les couleurs prédominantes qui ont happés le regard sont le turquoise, le rose, l’orange, le bleu de mandingo, le vert, le jaune et le Mauve. « J’aime bien ce mélange de couleurs, j’adore ces couleurs un peu chatoyante », dit-elle sur un ton connaisseur.

L’originalité de ce défilé était que les mannequins qui défilaient dans la cour, sortaient tout droit d’une sorte de boutique de la mode, qui n’était autre que la salle d’exposition qui allait ouvrir ces portes d’un moment à l’autre.

L’assistance fut en admiration devant ce panel de tenues très chics et attendaient impatiemment l’ouverture des portes de l’exposition pour faire leur premier shopping.

-« Trois jours de Shopping » :

C’est sous la belle voie de la styliste, que le mot d’ordre a été donné, pour l’ouverture de l’exposition « Trois jours de shopping ». Une ruée d’admiratrices s’est empressé vers la porte d’entrée de la salle d’exposition de l’IFM, découvrant sous les projecteurs : la caverne de ’Bana Korel’. Des sacs ‘’Bana Korel’’ aux écharpes multi-colores, miroir, pagnes, accessoires et décorations, rien n’a été laissé au hasard.

De l’étiquette marquée 6500um sur une chemise, du fameux costume de 27 000um à l’incontournable salon bleu turquoise, l’embarras du choix était au rendez-vous. Sans oublier ces mannequins qui se sont métamorphosés en service clientèle, la magie de Bana opérait…

Il est à noter que l’exposition de la collection de Bana Korel qui est en stock limité prendra fin ce jeudi. Ce défilé de mode, auréolé de savoir faire et de couleurs n’auras lieu que l’année prochaine. C’est du moins ce que nous promet la styliste Bana.

Méta

Avec Cridem, comme si vous y étiez... 
































Source : Cridem
Commentaires : 4
Lus : 2703

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • haalagonga (H) 27/04/2012 07:59 X

    Mojjeretan
    Personnelement j'habite près de la plage et j'y ai vécu presque toute mon enfance. J'y ai souvant surpris des "musulmans" ayant des rapports sexuels dans leurs voitures (donc en public). Et sur tous ceux que j'ai vu Allah m'est témoin qu'il n'y a jamais eu un noir.

    Je suis à l'étranger actuellement et je vois le comportement de ceux que tu qualifies de plus musulmans que les noirs - mauritaniens. Idem pour le Senegal où tu vis apparement, on sait tous ce qui se passe laba et cela concerne toutes les communautés (car j'ai étudié laba aussi).

    Alors STP arrêtons l'hypocrisie et le communautarisme, cherchons plutôt à avancer et à faire développer la Mie. Quand on se dit musulman on ne doit pas chercher à insulter toute une communauté de la sorte ou la juger car comme tu l'as dit "Le reste Dieu sait reconnaitre les siens"; donc laisses Allah nous juger.

    Habib Touré

  • mojjeretan (H) 26/04/2012 21:32 X

    Frère, je ne dèfends personne.C'est cela assumer sa culture ' C'est sùr que tu ne permettrais ni a ta soeur de particper ces defilès-singeries.

    Le reste Dieu sait reconnaitre les siens. Mais quand on dècide de devier, on le fait dans son coin pas en public

  • mhd_abdh (H) 26/04/2012 21:03 X

    j'adore ton commentaire mojjeretan, il démontre toute l'hypocrisie et la fausseté de ceux que tu défends.

    Les "nègres" comme tu les appelles sont naturels et spontanés, ils assument leur culture et leur façon d'être. Par contre, tu le dis toi même, une mauresse ne ferait jamais cela (en public), elle se cache... Il est vrai que paraitre est bien plus important qu'être chez la mauresse.

    Ce que tu oublies, c'est que le tout puissant voit tout, même si c'est en cachette, et crois moi, il doit surement considérer que c'est encore bien plus grave, car si chez l'un c'est naturel et spontané, chez l'autre c'est de manière hypocrite et fausse, car il sait que c'est interdit. T'aurais mieux fait de te taire

  • mojjeretan (H) 26/04/2012 20:45 X

    Encore des nègres à moitiè nus qui se donnent en spectacle et croient que c'est cela le progrès. Un comportement indigne de musulmans.

    Un maure /une mauresse n'osera jamais faire cela. Mème de moeurs lègères ils se cachent. Alors que le kowri singe les blanc tfou