26-05-2012 22:54 - Coup de flash sur … Kemboury Bessane, le rêve de devenir Picasso.

Coup de flash sur … Kemboury Bessane, le rêve de devenir Picasso.

Sénégalaise de nationalité, la jeune femme, Kemboury Bessane, est une artiste plasticienne de formation et de carrière, était l’invitée d’honneur du festival d’arts plastiques organisé par les jeunes artistes plasticiens mauritaniens à Nouakchott : M-Art !

Elle y foulait le sol mauritanien pour la toute première fois avec beaucoup d’appréhensions qui ont été rapidement balayées par le vent du désert dès son premier contact de la chaleur fraternelle des hommes et des femmes de la Mauritanie. Son invitation dans la capitale mauritanienne lors du festival de M-Art est une reconnaissance de son talent d’artiste plasticienne nonobstant son jeune âge de trentaine d’années de printemps.

Comme disait l’autre : «Le talent grandit dans la reconnaissance de l’autre» Et celui de Kemboury a effectivement grandi lors de son passage en Mauritanie.

Parce qu’elle a côtoyé durant des jours des jeunes artistes du pays et rencontré des hommes et des femmes du monde de la culture mauritanienne, notamment le Directeur de l’Office national des Musées, Kane Mamadou Hadiya , qui n’ont pas manqué d’apprécier ce qu’elle ne cesse de faire sur le plan artistique dans son pays et ailleurs.

La figure de Picasso, son modèle d’art

Depuis toute petite, Kemboury Bessane se nourrit du rêve de devenir un jour un autre Picasso version féminine certainement. Comme en témoigne son propos : «Je travaille très dur pour devenir très célèbre dans ma profession. Seul le travail paie». Dans la capitale mauritanienne, elle a été ainsi émerveillée par les œuvres d’arts des élèves du «grand maître» Mansour Kébé, un artiste peintre qu’on ne présente plus en terre mauritanienne même japonaise.

Elle a également prédit un bel avenir artistique au jeune artiste plasticien Hamady Diallo tout en appréciant les très bonnes coupes de tissus de la jeune artiste styliste-modéliste Bana Korel en devenir de la grande styliste Oumou Sy.

Camara Mamady



Commentaires : 1
Lus : 1914

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • souleymane5 (H) 27/05/2012 00:16 X

    encore une fois Merci Monsieur camara pour votre dynamisme et votre engagement pour la promotion de la culture Mauritanienne .

    un grand merci egalement a Cridem