08-06-2012 15:03 - Coup de flash sur … Oumar Ball, l’artiste qui peint les petits-fils de son père !

Coup de flash sur … Oumar Ball, l’artiste qui peint les petits-fils de son père !

Tout petit, Oumar Ball jouait dans l’atelier de son père Ball Issa. Comme ce dernier n’arrivait pas du tout à joindre les bouts du mois par la recette de ses tableaux, il a fini par ranger ses pinceaux pour entamer une carrière de portraitiste lors des cérémonies sociales : mariages, baptêmes… Mais sans savoir qu’il a fini par transmettre le virus de la créativité à son fils Oumar, qui est sa fierté aujourd’hui.

A 15 ans, Oumar Ball, artiste plasticien de son état, a commencé à tremper ses dix doigts dans les pots de peinture. Si l’on en croit les dires de ses proches, il savait d’ores et déjà sculpter les bois et les métaux pour en tirer des magnifiques œuvres d’arts. Un travail artistique qu’il avait entrepris alors qu’il n’avait que 8 printemps.

Certains diront que c’est «normal», car son vieux père fut un artiste-peintre de profession avant de se lancer dans la photographie plus rentable pour subvenir aux besoins de sa petite famille. Autant dire donc qu’Oumar Ball est le fils de Ball Issa, qui a ainsi repris la balle de la créativité au bond pour en faire de son métier de tous les jours. Quel paradoxe !

Quand on se souvient que son géniteur avait définitivement rangé ses pinceaux pour immortaliser les hommes, les femmes et les enfants sur les pellicules sorties d’un appareil photographique.

De la confection des jouets à la peinture des toiles.

Oumar Ball est un artiste-peintre qui n’a pas fait que suivre les pas de son papa. Mieux que cela en allant. En témoigne son propos : «Je vous avoue que j’ai été sous l’influence artistique de mon papa. Mais je n’ai jamais cessé de m’inspirer des autres artistes africains et occidentaux. Et ces différentes influences ont nourri mon imagination créatrice pour faire de moi l’artiste-peintre et sculpteur que je suis devenu aujourd’hui. Parce que tout petit, je passais le plus clair de mon temps à ramasser les fils de fer pour en faire des jouets pour les jeunes garçons et filles de mon quartier dont beaucoup avaient le même âge que moi.C’est ainsi que j’ai forgé mon propre style, qui n’a rien avoir avec celui que faisait mon père». 

Et contrairement à Issa, Oumar est devenu un artiste-plasticien accompli, qui fait désormais parler de lui loin du désert mauritanien. Parce qu’il a d’ores et déjà à son actif plusieurs expositions individuelles et collectives dans plusieurs pays de la sous-région, mais aussi et surtout en France, en Espagne

La reconnaissance du travail artistique d’Oumar Ball est source de grande fierté pour son paternel. Et il considère d’ailleurs les œuvres d’arts sorties de l’imaginaire de son enfant comme ses petits-enfants.

Camara Mamady


Commentaires : 0
Lus : 2287

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)