13-01-2015 00:30 - Malika Diagana présente son exposition « Femmes du Sahel, Femmes du Monde » ce mardi 13 janvier à 19h00 à l’IFM

Malika Diagana présente son exposition « Femmes du Sahel, Femmes du Monde » ce mardi 13 janvier à 19h00 à l’IFM

IFM - La photographie est "une vision" et "un style" nous confie Malika Diagana. Son travail évoque les enfants perdus par la drogue, le meurtre, le viol, la maltraitance et les femmes, notamment dans l’exposition « Femmes du Sahel, Femmes du Monde » présentée ce mardi 13 janvier à 19h00 à l’IFM.

Photographe mauritanienne, Malika Diagana vit actuellement à Dakar. Fille d'un Soninké et d'une Cap-Verdienne, elle défend dans son travail son appartenance à une double culture.

"Je suis issue d’un métissage culturel que je défends personnellement", dit-elle.

"On a une chance de faire partie d'un pays multiculturel. Il faut s'en rendre compte, s'en imprégner littéralement et façonner les générations à venir dans ce creuset du multiculturalisme et du métissage. C'est la seule voie de paix possible. Sinon l’abcès des tensions communautaires ne crèvera jamais."



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 3391

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • sahelien (H) 13/01/2015 13:52 X

    dommage qu'on n'a pas access aux photos des oeuvres. Elle fait notre fierte; Bonne chance et que dieu la benisse.

  • mystere1 (F) 13/01/2015 09:10 X

    sls chere sœur malika, félicitation pour ta carièrre artistique, tu encourage des générations à te suivre, oui le métissage socioculturel, bref sur tous les plans, la mauritanie en a besoin, tu as absoluement raison, car c'est la seule voie ou manière pour une bonne paisibilité sociale, politique, culturel etc..., sinon le pays reculera de jour en jour dans le retardement des mœurs, mentalités etc..., mais pour cela, il faut une bonne entente et communication, afin de mieux connaitre son prochain, pour briser les tabous qui fait du peuple mauritanien, une bombe à retardement ayant des préjugés raciales, fanatistes, xénophobes etc...., alors que c'est contradictoires à nos mœurs islamiques et particulèrement une nation qui se dit ou qui porte le titre islamique

  • keroudiambala (H) 13/01/2015 04:43 X

    Bon courage Madame, vous êtes sur la bonne voie, ne vous laissez pas dérouter par qui que ce soit. Merci à l'IFM d'encourager des talents comme Malika. Bon vent.