28-10-2015 17:45 - Algérie-Mauritanie: signature de deux conventions dans le domaine de la protection sociale

Algérie-Mauritanie: signature de deux conventions dans le domaine de la protection sociale

APS - L'Algérie et la Mauritanie ont signé, mardi à Alger, deux conventions de partenariat dans le domaine de la protection sociale. Ces deux conventions ont été signées entre l’Ecole supérieure de la sécurité sociale d'Alger (ESSS) et deux Caisses mauritaniennes relevant de la sécurité sociale.

La cérémonie de signature a eu lieu en marge de la conférence régionale sur la coopération sud-sud dans le domaine de la protection sociale. Ces conventions ont pour objet de développer un partenariat dans le domaine de la protection sociale entre l'Algérie et la Mauritanie.

En vertu de ces conventions, le personnel des deux Caisses mauritaniennes relevant de la protection sociale bénéficieront d'une formation supérieure et continue dans des filières et spécialités enseignées par l'Ecole d'Alger.

"L'évaluation conjointe du programme de partenariat, mis en œuvre dans le cadre de cette convention, sera réalisée à la fin de chaque année universitaire et un rapport d’étape sera établi et remis aux parties concernées", selon les termes de ces conventions.

Par ailleurs, la conférence régionale sur la coopération sud-sud a été clôturée par l'adoption de plusieurs recommandations portant notamment sur l'échange d'expériences et de bonnes pratiques en matière de sécurité sociale.

A cette occasion, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, a indiqué que l'initiative du Bureau international du travail (BIT) d'organiser conjointement avec l'Algérie cette rencontre vise à promouvoir la coopération et échanger les expériences entre les pays du Sud.

M. El Ghazi a réaffirmé la volonté du gouvernement algérien à partager son expérience et à promouvoir la coopération sud-sud dans le domaine de la protection sociale.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1497

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 28/10/2015 18:42 X

    Soit.Une diplomatie dynamique et clairvoyante avec l’Algérie fabricant de technologies agro-industrielles de pointes ( Pivots, moissonneuses-batteuses , tracteurs,motopompes, engrais , pesticides, carburant...) peut réduire les coûts de production de notre agriculture mécanisée de 50% et bien d’autres opportunités dans l’enseignement , le développement des Oasis. Il convient à nos deux Chefs d’Etats de prendre des initiatives pour relancer le Projet de la transsaharienne et de libérer nos multiples tentatives de coopération bilatérales bloquées par je ne sais quelle raison et quel but.cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr