10-05-2016 11:11 - A cause de chansons engagées contre le régime Mauritanien : Un groupe de rap se réfugie à Dakar

A cause de chansons engagées contre le régime Mauritanien : Un groupe de rap se réfugie à Dakar

Dakaractu - Bien que réfugié dans notre pays, le groupe de rap mauritanien "Oulad Leblad" fait actuellement le buzz à Nouakchott, du fait de chansons très critiques contre le régime en place.

En conférence de presse à la Place du Souvenir, en compagnie de leur avocat, Maître Cheikh Khoureïchi Ba, les membres du groupe se sont élevés contre le système mis en place par le Président Mouhamed Ben Abdel Aziz qui les persécute jusque dans les rues de la capitale sénégalaise.

De gros bras en provenance de Nouakchott (sans doute des agents des services de renseignement) se seraient introduits nuitamment chez le chef d’orchestre, pour lui faire la peau, et heureusement pour lui, ils n'ont trouvé sur place que sa femme de ménage qu'ils ont menacé.

Se sentant suffisamment menacés, les membres du crew de rap ont saisi le deuxième cabinet d’une plainte contre des proches du Président mauritanien, avec tous les éléments de preuve, en attendant l’envoi d’une commission rogatoire en Mauritanie...



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2568

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Moutalli (H) 10/05/2016 15:45 X

    Ce qui est certain, chers frères et soeurs du Sénégal, c'est que, ici, personne ne vous enverra une commission rogatoire internationale concernant ces "artistes" à la noix qui ont pourtant traité le chef de l'Etat de tous les noms d'oiseau! Je suis sûr également que nos autorités exécuteront cette CR, quelle que soit du reste sa procédure, le Sénégal étant un pays frère et ami, auquel nous lient plusieurs traités et conventions!

  • mohamed 123 (H) 10/05/2016 14:38 X

    Quel injustice ! (***)