31-03-2017 11:11 - Référendum : Le président persiste et signe !

Référendum : Le président persiste et signe !

Mauriweb - Le conseil des ministres a adopté jeudi un projet de loi référendaire portant révision de certaines dispositions de la Constitution du 20 Juillet 1991, informe le communiqué final sanctionnant la réunion hebdomadaire du gouvernement.

Selon l’explication avancée par le régime, ce projet de loi est adopté «conformément aux résultats du Dialogue National Inclusif du 29 Septembre au 20 Octobre 2016 ».

Pour le Pouvoir, le «projet de loi constitutionnelle référendaire prévoit des amendements constitutionnels tendant à améliorer le fonctionnement des institutions de la République et à promouvoir un nouveau cadre de représentation des populations, à travers la création d’une nouvelle catégorie de collectivité territoriale appelée à servir d’outil de promotion et de planification du développement à l’échelon régional ».

De même source on indique aussi l’adoption du projet de loi référendaire portant révision de l’article 8 de la Constitution du 20 Juillet 1991 concernant le drapeau et l’hymne nationaux.

Malgré donc la critique des réformes recherchées et leur rejet par le Sénat, le président Mohamed Abdelaziz persiste et signe dans son intention de soumettre au référendum ces changements se fondant sur l’article 38 de la constitution et faisant fi des conclusions d’éminents juristes.

Rappelons que depuis l’annonce de ces changements et surtout leur rejet par le Sénat une polémique profonde aggrave la crise politique dans le pays.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1451

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • doudou19 (H) 31/03/2017 14:12 X

    Il persiste et signe sa fin. Vraiment dommage s'il croit que ce qui est arrivé à Laurent Gbagbo et Blaise Compaoré ne peut pas lui arriver. Ce sera vraiment triste... cette fin de règne!!!

  • Mohamedene (H) 31/03/2017 12:37 X

    Au delà du référendum c'est cet entêtement qui nous afflige en nous rendant compte de la réalité sur Ould Abdel Aziz, sur lequel nous avions certaines réserves sur ce que disaient ses détracteurs. Mais cette séquence nous dit long sur l'homme et nous pousse à la prière pour la Paix dans notre pays.