09-06-2017 19:45 - Communiqué de presse : La coopération espagnole réaffirme son engagement au secteur du développement rural de la sécurité alimentaire en Mauritanie

Communiqué de presse : La coopération espagnole réaffirme son engagement au secteur du développement rural de la sécurité alimentaire en Mauritanie

Ambassade d’Espagne en Mauritanie - Le 8 juin 2017, l’Ambassadeur d’Espagne en Mauritanie son Excellence Monsieur Antonio Torres-Dulce a signé avec les secrétaires généraux du ministère de l’Économie et des Finances et du ministère mauritanien de l’Agriculture, le protocole administratif pour la mise en marche du projet de la Mise en place d'un système de catalogage pour l'usage et de la propriété des terres dans la wilaya du Brakna.

Cette signature a eu lieu une semaine après la visite du Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération d’Espagne qui a réaffirmé l’engagement de la Coopération Espagnole avec ce pays sahélien.

Le projet s’inscrit dans l’appui multiforme que la Coopération Espagnole réalise au ministère de l’Agriculture mauritanien à travers de différents instruments de mobilisation de ressources disponibles.

En effet, avec ce projet et ceux d’appui institutionnel au Ministère de l’Agriculture Mauritanien, comme ceux à travers différentes ONG (CERAI, CIVES MUNDI, CARITAS, OXFAM, entre autres). La Coopération Espagnole maintien son engagement à mobiliser en Mauritanie 50 % des ressources compromises dans le Cadre d’Association Pays 2014-2017.

Dans son allocution, l’Ambassadeur d’Espagne en Mauritanie a souligné l’aspect limitatif qui, pour un développement rural harmonieux a la bonne gestion des ressources disponibles.

Il a également souligné qu’une bonne gestion de la terre et les droits d'exploitation sont une garantie pour l’amélioration de la productivité et de la Sécurité Alimentaire de ce pays sahélien.

Les autorités mauritaniennes,pour leur part,ont noté le rôle crucial que joue l’Espagne au soutien au secteur, qui avec la FAO, représentant des donateurs dans le cadre du projet de la RIMRAP, dans lequel l’Espagne participe par des Fonds Délégués à l’Union Européenne, qui une opportunité pour améliorer les résultats en Agriculture et en Elevage, en améliorant les outils de coordination, de palification et de mise en exécution de cette politique publique.

Ce projet s’impliquera dans la mise en marche d’un système de gestion de l’information sur l’utilisation et de la propriété des terres en appuyant les outils cartographiques qui permettent d’améliorer la gestion et l’analyse du territoire, ainsi que le renforcement des structures au niveau régional et central, mandatés dans la gestion de la propriété de la terre.

Le projet de la Mise en place d'un système de catalogage pour l'usage et de la propriété des terres dans la wilaya de Brakna financé avec 440.000 € a comme objectif fondamental améliorer la gouvernance du système de la propriété de la terre en faveur des petits producteurs.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1467

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • malalbarry8 (H) 09/06/2017 22:26 X

    Le protocole dit bien petits producteurs donc destiné aux vrais paysans de la vallée. Les dernières tentatives des autorités locales du Brakna pour faire une main basse sur l'extension de la plaine de Boghé font peur; car ça s'ajoute aux terres de Dar El Barka que l'état a cédé aux investisseurs arabes, sans tenir en compte de cette propriété traditionnelle des paysans. Espagne doit suivre de près ce financement qui espérons bien permettra d'édifier le système foncier qui devrait en principe tenir compte de la propriété traditionnelle de la vallée à l'image des oasis du nord.