12-07-2017 20:30 - Ould Mohamed Laghdaf dit « Niet » au président de la République

Ould Mohamed Laghdaf dit « Niet » au président de la République

L'Authentique - Appelé en renfort dans la campagne référendaire du président Ould Abdel Aziz, le Premier ministre sortant, Moulaye Ould Mohamed Laghdaf a décliné C’est désormais la « guerre » entre le Premier ministre sortant et le président de la République, qui a perçu comme une « offense » le refus de son ancien compagnon de route, de se joindre à la campagne du « Oui » référendaire.

Les faits se sont produits la semaine dernière après que Ould Mohamed Laghdaf ait refusé de se rendre à Rosso où devait se tenir samedi, un meeting populaire de l’UPR, pour le soutien aux amendements constitutionnels proposés au référendum du 05 août prochain.

Ayant été mené en barque lors de sa dernière sortie publique dans la région du Hodh en compagnie de son successeur, l’ancien Premier ministre - accusé d’avoir saboté cette sortie- qui avait incidemment perdu son poste- ne tenait pas à offrir à ses adversaires une nouvelle occasion de lui enfoncer le clou dans le pied.

Mais c’était compter sans le président de la République qui a perçu l’acte autrement. Pour lui, il s’agissait là de la confirmation de renseignements portés à l’endroit de Ould Mohamed Laghdaf qui aurait noué depuis, des relations de travail particulières avec des pans entiers de l’opposition.

En effet, l’homme qui n’est jamais parvenu à digérer sa défaite dans le bras de fer qui l’opposait à son successeur et qui n’a pas apprécié son éviction, encore moins le traitement qui lui est réservé depuis qu’il a quitté la Primature, a pris depuis quelque temps ses distances par rapport au pouvoir de Ould Abdel Aziz.

Assigné à résidence des mois durant à son domicile sise à la cité plage de Nouakchott, Ould Mohamed Laghdaf, qui se savait écouté et pisté, serait parvenu plusieurs fois à tromper la vigilance de ses gardiens pour rencontrer des leaders de l’opposition. Son nom a d’ailleurs soufflé plusieurs fois au titre de potentiel candidat consensuel de cette opposition à la présidentielle de 2019.

En tout état de cause, fort d’une très forte base populaire acquise pendant ses neuf années passées à la tête du gouvernement, l’homme ne serait pas prêt à quitter la scène politique.

Et comme ce n’est pas en faveur de son « géniteur », ce ne peut être que contre lui. Et il pourrait bien, en avoir les moyens, celui-là qui le connaît le mieux dans le pays !

JOB



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 10
Lus : 6860

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (10)

  • gacef12 (H) 16/07/2017 10:41 X

    Il s’agit bien d’un article de propagande ou d’intoxication volontaire, car on se trompe facilement par interprétation d’apparence qu’on n’arrive pas à expliquer. Dans cette Mauritanie plurielle qui se cherche encore et menacée de plusieurs courants gravissimes, Aziz, Moulaye, O. Hademine et bien d’autres pas très visibles constituent des segments différents de notre pouvoir actuel. L’idéal serait donc de faire attention à ce qu’on dit et ce qu’on fait pour nous éviter un désordre mortel dont la fin serait difficilement maitrisable. Qu’ALLAH protège la Mauritanie le seule Pays au monde capable de nous contenir malgré ce que imagine certains d’entre nous à tord ou à raison.

  • samba el bakar (H) 16/07/2017 09:11 X

    Non Douddou,il s'agit d'une association d' une seule main propre.La deuxième est dans les wc des grosses pontes du Pouvoir pour les nettoyer.Ce monsieur à être bien reconnu par les services spéciaux et espère ainsi décrocher un poste important.Nous lui faisons de la pub gratuite pour qu'il soit bien visible.

  • kalidou gueye (H) 12/07/2017 22:53 X

    Cher moulaye fais attention à ne pas renverser et tuer un mouton ou un coq, car ça sera la raison de t amener toi aussi en prison comme tout ce qui se sont opposés au AZ. Bon courage mais je pense que c est le début de la fin de règne du roi AZ.

  • samboy (H) 12/07/2017 21:58 X

    chaque chose à une fin sauf le pouvoir d'Allah.

  • jakuza (H) 12/07/2017 21:48 X

    "Assigné à résidence des mois durant à son domicile.." Ceci décrédibilise tout votre propos!

  • douddou (H) 12/07/2017 21:47 X

    Une association qui se nomme mains propres doit s'occuper à faire autre chose qu'a applaudir aveuglement. Ce n'est pas ça le bon rôle. Tu parles de pollution.??? Parte dE temps

  • Adiekodda (H) 12/07/2017 21:35 X

    La fin de régne est décidément proche . AFFAIRE À SUIVRE

  • Dialaa_Walii (H) 12/07/2017 21:01 X

    Aziz a trahit tout ses compagnons de combats, il ne respecte que celui qui lui tient tête comme Biram et les autres, il vient de comprendre qu’il n’aura jamais dans le reste de sa vie un homme aussi correcte que Moulaye Lagdaf, l’homme était sérieux, sincère et ne déborder jamais dans ses discours, il avait choisit la voie de la réconciliation Nationale pour tous les mauritaniens épris de paix et de justice, il pouvait parlé avec l’opposition radicale comme avec les plus difficiles à comprendre, il n’a pas fait depuis 6 ans de primature aucune faute politique, il était respecté de tout le monde. Le phénomène Hademine aidant Aziz à la destruction avec la complicité des services de renseignements, devait pouvait à la sortie celui qui a accompagné Aziz dans les moments les plus difficiles, mais l’homme idéale de la Mauritanie de demain n’est autre que lui, Ould Lagdaf, il n’avait aucune connivence avec l’opposition ni avec les opposants, il est resté humble et responsable. Il faut retenir qu’Aziz n’a pas d’amis mais plutôt des ennemis nombreux dans le monde dont 80% des mauritaniens.

  • leguignolm (H) 12/07/2017 20:49 X

    Mais comment peut on être aussi naïf que ça dire si Laghdaf veut sortir de sa maison à pêne? Alors chers journalistes en voulant intoxiquer, on risque de s'intoxiquer!

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 12/07/2017 20:49 X

    un article de propagande qui pollue le site cridem , c'est de l'intox et de la désinformation