04-10-2017 16:51 - BOB Family et Yero Gaynaako mettent un point d’interrogation sur la Mauritanie

BOB Family et Yero Gaynaako mettent un point d’interrogation sur la Mauritanie

RMI Info - Quelques semaines après le constat amer de Bowatt dans « Bledi », les BOB Family dévoilent un nouveau single intitulé « Holko Addi Boné ? ». Au pays des millions de poètes, cette question y trouvera ses mille et une réponses. Derrière chaque grand pays, il y a un grand homme.

Il est possible de répertorier tous les problèmes dont les populations mauritaniennes sont victimes et en faire des albums de musique. Les mauritaniens vivent un calvaire à tous les niveaux. Mais pourquoi nous en sommes arrivés là ? C’est la question à laquelle BOB Family et Yero Gaynaako tentent de répondre en apportant des solutions.

Ils nous décrivent plusieurs types de présidents : un président qui s’agrippe au pouvoir et un autre qui leurre et tourne le dos à son peuple. L’un et l’autre sont semblables à l’actuel chef d’état de la Mauritanie. Nos vaillants artistes ne font pas qu’énumérer et soulever des problématiques mais ils proposent des solutions aux politiques et à la population.

Selon Buda B : « aujourd’hui il faut que l’on arrête de se voiler la face. La Mauritanie nous appartient, chacun d’entre nous doit se poser les bonnes questions afin que l’on puisse avancer dans la même direction ».

Même son de cloche pour le rappeur et l’activiste Yero Gaynaako qui est l’invité de ce single : « nous sommes confrontés à beaucoup de problèmes en Mauritanie. Les seuls responsables ne sont pas seulement ceux qui nous dirigent ». L’auteur du fulgurant titre « Anti Nègre De Service » pense qu’il est temps que certains d’entre nous arrêtent d’être opportunistes.

Ecouter et télécharger le son ici . Revoir l’interview .

Youssouf Shady



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1285

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)