10-10-2017 19:30 - Le Président critique le système de la non mixité des premières années du primaire

Le Président critique le système de la non mixité des premières années du primaire

Nawafedh - Le Président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, a critiqué mardi 10 octobre courant, pendant sa visite effectuée à l'école II du Ksar, la séparation des filles et des garçons, de la 1ère année, la trouvant non justifiée.

Les responsables de l'enseignement, en particulier le ministre et le directeur de l’établissement, ont tenté de défendre la mesure, sans parvenir à convaincre le Chef de l’Etat.

S’il n y pas de mobile précis, imposant cette situation, il faut renoncer à cette décision, a fait savoir le Président.

Aussitôt dit, aussitôt fait.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 13
Lus : 2906

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (13)

  • bleil (H) 11/10/2017 15:23 X

    Impérativement le système éducatif est à revoir pour permettre au pays d'investir dans l'éducation des filles d'aujourd'hui afin qu'elles puissent changer la Mauritanie de demain et surtout notre façon d’entrevoir le monde ...

  • bleil (H) 11/10/2017 14:38 X

    Le PR a raison et comme on dit "une fois n'est pas coutume"... notre système éducatif est tellement mauvais que lui l'a remarqué finalement ! ca lui a pris du temps, mais ce comportement envers les femmes dans notre pays est inacceptable au 21ème siècle et prouve encore une fois de plus que nous devons changer d'optique de gouvernance vers plus de progrès social, de liberté pour tout le monde mais en particulier la gente féminine qui souffre en silence comme nos adwabas ... A BONS ENTENDEURS SALUT.

  • craicra (H) 11/10/2017 09:27 X

    Toutes les classes d'enseignement public de la première à la dernière doivent être mixtes. Il y va de l'intérêt économique pour le pays, psychologique pour les élèves. La sépatation est signe de manque de confiance en soi voire de faiblesse execive de s... Dont la vraie place des patients est l'hôpital Dia. Le président doit faire respecter ses opinions et décisions.

  • Socrateplaton (H) 11/10/2017 08:50 X

    C'est un faux problème . Mixité ou pas, le système d'enseignement à été complètement détruit par des années de mauvaise gestion et d'abandon total. L'école publique est un champ de ruine. Elle n'est fréquentée que par les enfants des pauvres. Les enfants du president sont inscrits à l'école française. Quelle hypocrisie! Et avec ça, les lèche bottes de Aziz nous parler de l'idée "géniale " du president de séparer les filles des garçons . On a pas besoin de faire de ces visites pompeuses pour s'en rendre compte. Mais il n'y a pas d'études , il n'y pas de plans, ni de programmes . Il n'y que ces Visitations carnavalesques qui ne servent à rien sauf à amuser la galerie .

  • amiine (H) 11/10/2017 06:01 X

    Es'salaamou eleykoum, ceux qui critiquent Tawassoul ou 'islamistes' doivent chercher ce qu'ALLAAH a dit sur la mixite. Etant Ses creatures, ils doivent se soumettre a sa volonte pour leur bien ici et l'au-dela. wes'salamou eleykoum

  • jakuza (H) 10/10/2017 23:53 X

    Le Président découvre que son Ministre est débordé par l'intégrisme "d'occasion" des nouveaux musulmans! Plus musulman qu'eux tu meurs et c'est leur projet pour ce pays qui se referme de plus en plus comme une huitre au moment où le plus borné comprend que "le monde change, le monde bouge"!

  • bihibihi (H) 10/10/2017 22:45 X

    C'est un message pour les enseignants de Tawassoul qui gangrènent le système éducatif. Il faut penser aux groupes qui savent plier les intégristes et leur confier la mission d'assainir ce système qui est en totale perdition.

  • aminatat (H) 10/10/2017 21:24 X

    Le président a parfaitement raison. la séparation des filles et des garçons en classe n'a aucun fondement. Au contraire, cette mesure n'encourage pas les filles à se scolariser. En effet, la mixité au primaire pourrait stimuler les filles et augmenter le nombre de diplômés en Mauritanie. Comme vivement le retour à la mixité au primaire. Très bien vu monsieur le président.

  • moulaye sidine (H) 10/10/2017 20:16 X

    c'est la loi des frères musulmans. Il veulent séparer les enfants innocents et tchadoriser les adultes. Le printemps arabe n'a pas résisté au courant (froid) des Canaries, la Mauritanie saura toujours comment dompter les frères fouteurs de troubles.

  • duroowo (H) 10/10/2017 20:04 X

    (YAK KHOUROUJOU HAATEH) Pour le non mixage du government ne derrange ce general? pour le non mixage des ministres, des gouverneurs, des directeurs, des prefets .... ect ne le derrange pas ce le non mixage d'une salle de classe de primaire qui le derrange je pense il est le temps de l'amener a l'hopital de Dia poutr des medicaments chicologiques il est gravement malade.

  • lass77 (H) 10/10/2017 19:59 X

    L'autre manque de mixité c'est l'inexistence des mariages mixtes entre mauritaniens dont essentiellement entre beydans et negromauritaniens. Il faut un mot la dessus.

  • mdmdlemine (H) 10/10/2017 19:56 X

    Ce qu'il peut être retenir de cette instruction, sans trop vouloir provoquer les islamistes, ni fait l'apologie du Président, qui prend parfois de bonnes décisions, malgré ses autres points de faiblesses, c'est que la mxité impose deux classes, deux enseignants, deux bureaux, ce qui constitue un lourd fardeau pour un enseignement qui se cherche, perçu à l'échelle macroéconomique peut être, il faut imposer la mixité plus tard, que les élèves ont tendance à être moins innoncents Et Allah seul sait

  • Agriss (H) 10/10/2017 19:55 X

    J'approuve parfaitement l'idée du Président