10-11-2017 18:45 - Ministère de l'Agriculture: vive dénonciation

Ministère de l'Agriculture: vive dénonciation

Le Calame - Mohamed Yahya Ould Sidna, expert comptable agréé en comptabilité générale s’est insurgé dans une déclaration faite au Calame, contre le « peu de célérité » et de sérieux qui a entouré la sélection des dossiers par la commission interne du ministère de l’agriculture, d’un comptable pour le projet d’appui régional à l’initiative pour l’irrigation au Sahel (PARIS) Mauritanie.

Mohamed Yahya trouve « injuste » et « anormale » sa non sélection parmi les 11 personnes retenues pour les entretiens alors qu’il dispose d’une grande expérience et de tous les atouts pour être choisi. C’est par voie d'affichage que les résultats ont été publiés, jeudi 9 novembre.

« Mon dossier ne souffre d’aucune faille. J’ai présenté toutes les pièces exigées. Je dispose d’une maîtrise et une grande connaissance des logiciels Lucie et SAARI 100, exigés dans le fonds de dossier de la comptabilité générale et gestion commerciale appliqués à l’informatique».

Mohamed Yahya affirme avoir attiré à maintes occasions l’attention de l’inspecteur général de l’agriculture en charge de la sélection des dossiers ainsi que ses collaborateurs sur l’impartialité et la prise en compte de critères objectifs dans le choix tout en leur exhibant les originaux de ses diplômes et certificats. Ils sont passés outre, fulmine-t-il.

« La commission n’a même pas donné de justifications aux dossiers recalés se contentant d’une simple affichage des sélectionnés », peste-t-il. Ould Sidna appelle le président de la commission des dossiers à « rectifier le tir» pendant qu’il est temps non sans interpeller le Chef de l’Etat à instruire la ministre de l’Agriculture à « rétablir les victimes dans leurs droits par le biais de la sélection de vrais dossiers ».

Ould Sidna a été en charge de la comptabilité de plusieurs entreprises.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1209

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • lelion (H) 12/11/2017 00:01 X

    Dommage pour notre ami. Aucun soutien à sa cause alors. Dieu est là tout de même.

  • lehrigue (H) 11/11/2017 12:38 X

    Mr Mohamed Yahya, pour rappel il ne s’agit pas du recrutement du comptable d’une société commerciale si c’était le cas et avec vos prétentions, sans aucun doute vous aurez été parmi les présélectionnés. Il s’agit dans ce cas précis du recrutement du comptable du « PARIIS » qui est un projet de développement du ministère de l’Agriculture financé par la banque mondiale dans le cadre d’une initiative régionale commune à 6 états du CILS suite à la déclaration de Dakar. La comptabilité des projets de développement et particulièrement ceux qui dépendent du ministère de l’Agriculture suit des procédures particulières imposées par les accords de financement internationaux qui ne sont pas enseignés dans les instituts de comptabilité. Ainsi on peut être un excellent expert comptable ou même professeur de comptabilité à l’université si l’on n’est pas familiarisé avec les procédures du bailleur de fonds on n’y arrivera jamais. Il y a donc des mauritaniens qui se sont investis depuis plusieurs décennies dans ce genre de comptabilité qui sont devenus par la pratique des spécialistes de ces procédures. Le PARIIS étant un projet régional ; Il y aura concurrence entre les spécialistes des PARIIS des six états (Sénégal, Tchad, Niger, Mali, Burkina Faso et bien entendu Mauritanie) Les responsables du département de l’Agriculture de notre pays ont donc décidé de recruter pour ce projet des spécialistes capables de relever la concurrence et par voie de conséquence de nous honorer tous. Si cela peut te consoler. Parmi les retenus il y en a qui sont des références dans le domaine pour la bonne raison qu’ils ont dirigés avec succès la quasi-totalité des comptabilités de tous les projets du ministère de l’Agriculture financés par la banque mondiale ainsi d’ailleurs que les autres partenaires financier de notre pays ces vingt dernières années. Certains retenus sont devenus des consultants séniors reconnus internationalement. Vous n’allez pas tout de même pas prétendre avoir plus d’expérience que ces experts-là. En fin, le monde des projets de développement du ministère de l’Agriculture est tellement petit qu’ils se connaissent tous. Vous appartenez à un autre domaine peut être meilleur restez y.

  • BUZZRIM1 (H) 10/11/2017 19:57 X

    C’ est pas parce que vous n’êtes pas retenu que cette commission n’est pas transparente...peut-être qu’il y avait d’autres Candidats bien meilleurs...

  • habouss (H) 10/11/2017 19:20 X

    Sèche tes larmes ! Le plus souvent ces recrutement sur dossier d'annonce sont déjà réglés en coulisse, la publication publique est faite pour amuser la galerie. Ainsi vont les choses dans notre pays, tu viens d'en être victime. Demande maintenant aux éternels exclus, comment on gère ces situations, ça servira à te consoler. P.S, cette façon de faire a même contaminé les organismes des nations unies qui ne travaillent plus dans la transparence pour les recrutement après annonces. Ils choisissent au préalable leur candidat et passe l'annonce comme simple procédure.