11-03-2018 21:00 - La Diva Mouna Mint Dendenni appelle au festival "Chants des linguère" les femmes à s’émanciper [Vidéo]

La Diva Mouna Mint Dendenni appelle au festival

Atlasinfo - Dans le cadre de la première édition du festival "Chant des Linguère", Coumba Gawlo Seck a organisé, dernièrement, une soirée de gala à Dakar, pour célébrer la femme africaine.

Une soirée animée par huit chanteuses africaines : Mouna Mint Dendeni de la Mauritanie, Kiné Lam et de Fatou Guéwel Diouf du Sénégal, Rocky Gold de la Côte-d’Ivoire, Babani Koné du Mali, Fati Mariko du Niger, Nourat Gold du Burkina Faso et enfin Mounira Mitchala du Tchad.

Mouna a appelé à cette occasion les femmes arabes, africaines et du monde entier à l’éducation et au labeur ainsi qu’à s’émanciper du joug des traditions sociales. Elle a chanté également Chaour « Egbeil Dahmiss », qui a enthousiasmé les foules.

Au cours de la soirée, Coumba Gawlo a décerné des trophées au ministre d’Etat Awa Marie Coll Seck, à l’envoyée spéciale du président de la République Aminata Touré, aux députés Aïda Mbodj et Sokhna Dieng Mbacké, au procureur de la Cour pénale internationale (Cpi), Fatou Bensouda, à la styliste Collé Ardo Sow, à la patronne de Delta SA Léna Tall Faye et à Marième Ndiaye de la 2Stv. Toutes ces dames ont été sacrées pour leur engagement et leur leadership au plan national et international.

La soirée a été riche en sons et lumières. Et elle a noté la présence de plusieurs autorités étatiques telles que la ministre d’Etat Awa Marie Coll Seck, le ministre de la Femme, de la Famille et du Genre, Ndèye Saly Diop Dieng, le ministre de la Culture, Abdou Latif Coulibaly, les députés Aïda Mbodj et Sokhna Dieng Mbacké. Les ambassadeurs de la France, du Mali, du Maroc, de Madagascar, de la Guinée et du Japon étaient également présents.

Cheikhou AIDARA

http://homeviewsenegal.com







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1788

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)