24-05-2018 15:10 - Vidéo. Mauritanie: les médecins grévistes se radicalisent

Vidéo. Mauritanie: les médecins grévistes se radicalisent

Le360 - Déclenchée de manière évolutive et passée par plusieurs stades depuis un mois, la grève des spécialistes et médecins généralistes de Mauritanie s’est nettement radicalisée en début de semaine.

Dahya Mohamed, secrétaire général du Syndicat des spécialistes, chargé de la coordination du mouvement de grève des blouses blanches, parle des revendications du mouvement, qui portent notamment sur «la gratuité des soins dans les établissements publics et une hausse des salaires», et informe que le service des urgences reste assuré.

Il déplore l’absence de volonté de régler le problème à travers l’ouverture de négociations de la part les autorités, qui exigent une reprise du travail avant toute idée de dialogue, et exprime la détermination des grévistes à poursuivre un mouvement inscrit dans la durée.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 3
Lus : 2466

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • diagorga3 (H) 26/05/2018 12:59 X

    Etant donné que le ministre des finances, selon ses propos, se met chaque mois en réserve 3,5 millions d'Um, il n'est pas difficile pour lui de satisfaire les revendications de quelques centaines de médecins qui ne sont pas moins méritants. Gabegie de gabegie du général Aziz.

  • hamadel (H) 24/05/2018 16:33 X

    quel paradoxe des salaires de médecins qui varient entre 170.000 et 230.000 OUGUIYA alors que le salaire d'un manœuvre dans les mines atteint 300.000 ouguiya.

  • maurebleu (H) 24/05/2018 16:04 X

    Défendre ses droits et interets fait partie du combat qu'on appelle la vie .Le gouvernement doit trouver une solution à l'amiable avec nos chers médecins car leurs revendications ne sont pas impossible à satisfaire .