30-05-2018 16:33 - Un fait divers pas aussi banal

Un fait divers pas aussi banal

Le Calame - L’histoire s’est produite samedi dernier (26 mai) aux environs de 16 heures sur la route dite Soukouk. Un jeune homme, Brahim Ould N’dary,la vingtaine, au volant d’une petite Toyota, freine des quatre fers pour éviter un tout terrain devant lui. Il l’effleure à peine.

Un homme d’une quarantaine d’années en descend. Le jeune homme vient à son accueil et lui propose, comme il n’y a pas eu de dégât, que chaque véhicule continue sa route ou qu’on appelle la police pour dresser constat. L’homme, probablement énervé par autre chose, lui adresse un torrent d’insultes et remonte dans la voiture.

Croyant l’affaire réglée, le jeune prend place à son tour dans sa voiture. Mais avant qu’il ne démarre, deux hommes descendent du tout terrain et commencent à lui asséner des coups, tout en l’étranglant avec un turban qu’il portait à son coup. Aux premiers coups, il perd connaissance. Ils le conduisent alors dans sa voiture et le déposent à l’hôpital militaire pour y subir des soins.

C’est là qu’il reprendra ses esprits. Avertie par une parente qui a reconnu la voiture, ses parents accourent à l’hôpital d’où il ne sortira que vers 22 heures. Le soir même, ils déposent une plainte auprès de l’officier de permanence de la police (on était le week-end), puis une autre le lundi au commissariat du Ksar 1 et saisissent le procureur de Nouakchott Ouest.

Mais personne n’a le courage de convoquer les fautifs. Vous savez pourquoi ? Tout simplement parce que les deux hommes ne sont autres que les deux frères de Mohamed Ould M’sabou, le mari d’Asma Mint Mohamed Ould Abdel Aziz, celui-là même qui a conduit le jeune évanoui à l’hôpital militaire et était donc présent au moment des faits.

Dans cette Mauritanie nouvelle, il y a des gens au dessus de la loi. Ils peuvent tirer à balles réelles, blesser, gifler et bastonner en toute impunité. Jusqu’à quand ?



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 3307

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Belphegor (H) 31/05/2018 00:39 X

    C'est la Mauritanie nouvelle où seul prévaut la loi du plus fort, même si ce jeune homme avait été battu à mort ses agresseurs ne risqueront rien car ils font partie du clan mafieux "propriétaire" de la République

  • pyranha (H) 30/05/2018 23:53 X

    Histoire à dormir debout ,et c'est au moment où ces bordéliques de députés votent des lois pour faire lyncher des innocents alors que des crapules pour le seul fait d’être parents de Président ,font ce qu'ils veulent en toute impunité .Dans des situations pareilles,il faut chercher une occasion unique de supprimer ce genre d'individus sur le champ et advienne que pourra .J'ai jamais vu des citoyens aussi lâches que ceux de la RIM .Fils de Président ,de colonel de général ...piétinent la justice et humilient les citoyens sans suite !!!!qu'attend un citoyen pour se défendre et de faire jouer la légitime défense en abattant son agresseur quel qu'il soit séance tenante au péril de sa vie et quelle qu'en soit la suite .Ici se sera désormais œil pour œil et dent pour dent sans plus.

  • dykrim (H) 30/05/2018 16:54 X

    Article très agréable à lire du style Abou Cissé Paix à son âme (un chroniquer CRIDEMEIEN des faits divers), sur cet empire des sables et pour tant à 100% Musulman, la vraie justice n’attend que Yémoulkhiyama, sinon pas d’autres issues.