11-06-2018 17:25 - Mauritanie: limogeage du ministre des Affaires étrangères

Mauritanie: limogeage du ministre des Affaires étrangères

Le360 - Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, a procédé ce lundi, à un remaniement de son gouvernement, marqué par le limogeage des ministres des Affaires étrangères et de la coopération, Isselkou Ould Ahmed Izidbih, à quelques semaines de l’organisation à Nouakchott, du 31e sommet des chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union africaine (UA).

Ce mouvement comporte également le départ de trois autres membres du gouvernement, à savoir Mme Maimouna Mint Taghy (ministère des Affaires sociales, de l’enfance et de la famille), Hawa Tandia (ministère chargée des Relations avec le parlement et la société civile/supprimé) et Ahmed Ould Jibril (ministre de la Jeunesse et des sports).

Avec le nouveau réajustement, on note également la disparition du ministère délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, chargé des affaires maghrébines et africaines.

Le nouveau ministre des Affaires étrangères et de la coopération est Ismaël Ould Cheikh Ahmed, un fonctionnaire international, ancien Représentant du Secrétaire général de l’Organisation des nations unies (ONU) au Yémen.

Le poste du ministre du Commerce, de l’industrie et du tourisme revient à Khadijettou Mint M’Bareck Fall, ex -ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, chargée des Affaires maghrébines et africaines.

Celui de la Culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement et porte-parole du gouvernement, Mohamed Lemine Ould Cheikh ajoute à ses anciennes prérogatives, celles de chargé des relations avec le parlement.

Le portefeuille de la Jeunesse et des sports revient à Mariem Mint Bilal, une transfuge du Rassemblement des forces démocratiques (RFD-opposition radicale).

Enfin, le ministère des Affaires sociales, de l’enfance et de la famille est désormais occupé par Mme Naha Mint Mouknass, précédemment ministre du Commerce, de l’industrie et du tourisme.

De nombreuses interrogations demeurent autour du départ du ministre des Affaires étrangères, Isselkou Ould Ahmed Izidbih, quelques semaines avant la tenue à Nouakchott, du prochain sommet de l’Union africaine (UA), une première dans l’histoire du pays.

Toutefois, de nombreux analystes insistent sur «les mauvaises relations» que ce professeur de mathématiques, a toujours entretenues avec le Premier ministre, Yahya Ould Hademine. Les deux hommes sont originaires de la même région du Hodh oriental, le Grand Est mauritanien, mais ne s'apprécient guère.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 28
Lus : 9083

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (28)

  • HAKUN AMATATA (F) 14/06/2018 19:45 X

    Bonne fête à tous les musulmans et particulièrement aux disciples et fidèles du Professeur Isselkou Ould Ahmed Ould Izid Bih

  • moulaye sidine (H) 14/06/2018 19:41 X

    Le parrain tu es un super novateur. A toi, Isselkou et le Président Aziz un excellent aid el fitr, plein de succès, de bonheur et de santé.... Et à tous les amis qui aiment sincèrement la Mauritanie.

  • LE PARRAIN (H) 14/06/2018 19:22 X

    Isselkou Ide Said à vous et toute votre famille et les personnes qui vous sont chères.

  • moulaye sidine (H) 14/06/2018 19:06 X

    Nous sommes solidaires avec le professeur Isselkou Ah Izidbih et engagés dans le cadre de sa vision prospective pour la Mauritanie.Eppur si muove ! » « Et pourtant elle tourne !»

  • abidine ahmedou (H) 14/06/2018 14:56 X

    Un fidèle témoignage Abdou Rabany. Vous avez pris la cible au centre. Isselkou est un homme de grande pointure. Le pays lui fait révérence.

  • abdou rabbany (H) 14/06/2018 01:32 X

    Quand j'ai appris le départ du prof Isselkou Ahmed izidbih, Je me suis rappelé ses propos élogieux envers le Président lors de ses meetings à Akjoujt, Benichab, Nouadhibou..... Je ne me suis pas inquiété, au contraire,j'ai compris que le Président le réserve pour de hautes missions après avoir réussi avec brio à réaliser des performances inédites à la tête de notre diplomatie attestées par des indicateurs internationaux indéniables. L' homme est un pur produit d' une race en voie de disparition qui se distingue par une vision idiosyncratique juste et équilibrée. Profond dans ses analyses et cartésien sa méthode ,il allie simplicité et modestie. Cultivé ,il aime partager ses connaissances et toujours assoiffé de connaître et de découvrir ce qu il ignore. Sans complexe, il ne s'egosille pas de ses qualités intrinsèques Stoïcien, il se refuse de répondre au mal par le mal et demeure enclin à ne faire que du bien. Ce modèle d'être humain ne peut pas chômer puisque la République a radicalement besoin de sa vision et son tempérament n'en déplaise à ses détracteurs. M E M A H A - E L Y- A H M E D

  • sraghaa (H) 13/06/2018 23:01 X

    Tous les MAURITANIENS sont unanimes que Mr isselkou est un ministre hors pairs,sérieux ,compètent,charismatique et laborieux ....et je peux continuer à citer ses innombrables qualités jusqu'à l'infini .Que Mr ISSELKOU voue une fidélité sans faille à AZIZ est aussi une évidence .L'inconnue pour moi dans cette histoire est pourquoi a-t-il été limogé ?je croyais franchement qu'il allait faire de long os avec AZIZ mais apparemment je ne suis pas dans les secrets de dieu.

  • bihibihi (H) 13/06/2018 22:52 X

    Le super-cultivé , l'encyclopédie des sciences, intéresse beaucoup de cridemiens. Mêmes les israéliens.. ...commentent son départ du gouvernement. Chapeau Isselkou Ahmed Izid Bih Neye. Vous êtes à la tête du classement du top des politiques. Au moins un cadre qui intéresse l'opinion publique.... Pourquoi????? Devinez???? Demain la réponse tombera. Elle va choquer quelques uns et plaire à la majorité des mauritaniens.

  • fidelis (H) 13/06/2018 22:01 X

    Le Pr Isselkou est un exemple de probité, d'ouverture sur toutes les composantes de ce pays, d’honnêteté et d'attachement sans faille à la démarche irréversible du Président Aziz pour sortir ce pays de la pauvreté et de l'ignorance.

  • doudou19 (H) 13/06/2018 13:45 X

    Monsieur le Président de la République doit créer une commission secrète indépendante qui sera chargée des sondages au niveau de l’ensemble des administrations pour déceler ceux qui sont aux services de l’administration et des citoyens. Il doit limoger tous ceux qui se cloitrent entre quatre murs pour n’étudier que la façon avec laquelle ils peuvent détourner les sous de l’Etat. Il y en a plein au niveau des ministères, des directions centrales, des sociétés et agences parapubliques. Les Chefs de ces départements ne reçoivent personne (même de leurs services) et ne demandent rien de leurs subordonnées. Ils ne se soucient de rien. Seul le profit rien d’autres. Le genre mégalomane est assez répandu au niveau de nos administrations. Des gens d’une carence inouïe font ce qu’ils veulent au vu et au su de leurs employés se croyant dans leur propre foyer.

  • ElArbi3 (H) 13/06/2018 12:39 X

    Mr Isselkou, son problème c'est qu'il vit dans une bulle, et se croit plus importants que les autres. Je n'oublie le fait qu'il se met toujours à l'arrière de sa modeste voiture alors recteur de l'université de Nouakchott. Quant à Ould Hademine que Dieu nous en débarrasse le plus vite serait le mieux. Que de personnalités valables et plus charismatiques pourraient au choix prendre sa place. Aziz réveillez vous.

  • salemsalem (H) 13/06/2018 04:00 X

    Arrêtez de vanter les pseudos mérites de ce ministre déchu. En vérité la meilleure décision que le Président Aziz a prise c'est de limoger ce ministre qui est incompétent mais aussi un guignard notoirement connu. Il y a déjà plus de vingt ans qu'il figure en bonne place dans le répertoire secret des guignards de la république tenu par feu ould lekhal (allah yarahmou). En effet, Lorsque l’opposition a décidé de porter Hamdi ould Mouknass à sa tête comme candidat unique contre le dictateur Taya, Isselkou s'est jeté dans les bras de Hamdi. Aussitôt arrivé dans son camp, le rêve de ce dernier d’être candidat unique s’est envolé. Ahmed Daddah lui ayant ravi la vedette, alors Isselkou s’engage aux côtés de ce dernier et nous savons ce que fut le. sort de ce dernier. Désespéré, il revient servir à midi au côté du dictateur Taya en tant qu'attaché à la présidence. Son arrivée à la présidence marqua une série d'événements tragique dont je vous épargne les détails. La même chose se reproduisit lorsque ould Abdelaziz lui confie la direction de son cabinet. Tout le monde peut témoigner de ce qu'il s'est passé pendant cet épisode noire. Il en fut pour les départements ou institutions qu'il a dirigé. Le dernier en date, c’est-à-dire , le ministère des affaires étrangères aussi subi un sort diabolique, tout le monde observe le déclin inimaginable de ce département malgré le succès diplomatique que le président Ould Abdelaziz ne cesse d'engranger. Des conflits, des cas de dépressions se multiplient. Au sein de ce ministère le taux de prévalence du cancer s’est multiplié par 20. Le nombre de diplomate souffrant de cette pathologie s’est accru de manière inexpliquée. sans entrer dans sa vie privée il semble que tous ceux qui l’ont côtoyé longuement on finit par attraper le cancer. Malheureusement, il vont le nommer très bientôt. À suivre

  • abidine ahmedou (H) 12/06/2018 16:45 X

    Le meilleur des meilleurs a été remercié par son excellence Mohamed Abdel Aziz au palais présidentiel http://atlasinfo.info/node/audio. Isselkou fidèle à ses principes et valeurs aura toujours une grande place dans son pays et dans nos coeurs. La Mauritanie et Isselkou sont des siamois.

  • ElArbi3 (H) 12/06/2018 16:11 X

    Quand est-ce Aziz va nous débarrasser de Yahye Ould Hademine? Tellement décrié et mal aimé et ne se fait valoir que par sa haine des terrouzis. Mr Isselkou doit se prendre moins au sérieux et atterrir.

  • duneoasis (H) 12/06/2018 16:02 X

    Je viens de comprendre que c'est le ministre lui-même qui est entrain de commenter sa destitution avec les pseudos LE PARRAIN et HAKUN AMATATA. Le problème c'est que ces mêmes pseudos ont souvent attaqué le Président aziz et son premier ministre C'est très grave...

  • barkhanerim (H) 12/06/2018 15:52 X

    Ce monsieur est célèbre pour ses coups bas dont il n'hésite pas à s'en vanter. Il doit comprendre que le Président Aziz l'a bien compris. Sous ses apparences de sérieux, il ny a que légèreté. Il passe plus de temps à se maquiller qu'à étudier les dossiers diplomatiques sur son bureau. Il passe plus de temps à rêver remplacer le Président Aziz qu'à faire son travail. Maintenant il est repéré, incapable de constituer une unité de base, il a un défi à relever :se faire élire conseiller municipal à mbeik-lehweich.

  • bihibihi (H) 12/06/2018 15:49 X

    Je souscris aux appréciations honnêtes et légitimes prônées par les : Ndoumbélane (F) ; moulaye sidine (H) ; hachmi (H) ;HAKUN AMATATA (F) ; LE PARRAIN (H) ;aderka (H) ;elhousseinou (H). Isselkou est une réserve d'or pour la Mauritanie de demain.

  • HAKUN AMATATA (F) 12/06/2018 15:25 X

    Malheureusement, je n'ai pas la nationalité canadienne. Elle est utile et permet de banaliser le ridicule en public. Elle aussi un nécessaire de pipelette indispensable pour se venter en gouvernement en étant parmi les rares sousdouées fières de cette nationalité. Pourtant ça fait gagner.

  • canalhistorique (H) 12/06/2018 12:51 X

    Tout le monde y compris Isselkou izid bih sait que ce monsieur a lamentablement échoué. Il n'est pas taillé pour un poste de responsabilité où la sympathie et le relationnel sont nécessaires. Il peut bien diriger un service de pompes funèbres, une prison, un hôpital psychiatrique... Le reste ne le concerne pas.

  • mediapartis (H) 12/06/2018 12:42 X

    LE PARRAIN & HAKUN AMATATA, l'homme à tout faire, le bras diabolique d'Isselkou, arrête de faire le laudateur sans vergogne de ce Monsieur qui a déçu tout le monde par sa petitesse et son étroitesse d'esprit. Il ne suffit pas d'être mathématichien pour diriger les hommes. Les hommes ne sont pas des chiffres, ils ne peuvent pas être modélisés. Le passage de ce Monsieur et de son équipe de courtisans a fini d'achever ce Ministère. Aujourd'hui l'espoir est grand de voir le nouveau ministre y ramener la sérénité nécessaire. Il faudrait enfin qu'on fasse oublier cet épisode où un ministre se considère coépouse de sa collègue et mobilise toute son énergie et celle du département pour nuire à celle qui était sa coépouse. Quelle médiocrité. Le ministère été érigé en ministère de règlement des comptes. Que ce Isselkou disparaisse à jamais de la circulation. Lui confier l'upr ou tout autre institution ce serait y installer un climat mortifère. Soubhana Allah.

  • elhousseinou (H) 12/06/2018 10:40 X

    Je suis un soutien sans faille de Aziz Mais le départ d'un patriote comme Isselkou est une grosse erreur Dans nos pays les hommes compétents et integres sont mal vus Incorruptible,juste, talentueux,sincère,cet homme est dans pareil À l'obtention de sa thèse W l'Artois Président de l'Université d'Orléans avait tout fait pour le garder avec proposition de naturalisation mais Isselkou avait préféré le maigre salaire de prof en Mauritanie que le confort orléanais Que de soutien apporté aux étudiants negro pendant les années 90 À la fac lui comme le Dircab étaient appréciés des étudiants pour leurs compétences et leur honnêteté intellectuelle Jamais de favoritisme pour tel ou tel Isselkou à tout donné là où il passe Quand on ne reconnaît pas la valeur des hommes c'est ce qui arrive Pas inquiet pour Isselkou dans tous les pays du monde il a sa place mais surtout pour la Mauritanie Isselkou nous sommes là et demain si tu veux créer un un mouvement le terrain est dégagé Amin Alhousseinou kane

  • najoore (H) 12/06/2018 10:33 X

    et et le limogeage des 2 wouzaraa addoumou ou l'acte ne fait plus recette

  • aderka (H) 12/06/2018 10:17 X

    Malheureusement c'est un gâchis. Espérons que ça soit un nouveau saut pour ce brillant professeur et fils de la Mauritanie. Moi je le vois comme solution en 2019 pour la présidence de la République si le BOSS ne se présente pas. En tout cas c'est le plus crédible et le plus présidentiable de toute l'équipe.

  • LE PARRAIN (H) 11/06/2018 19:36 X

    On considère que ce le limogeage de l'espoir. Isselkou Izidbih était pour nous l'incarnation de la Justice. Pourtant, il est le meilleur de tous les ministres de Mohamed Ould Abdel Aziz. Où va la Mauritanie..!!!!

  • HAKUN AMATATA (F) 11/06/2018 19:31 X

    On ne peut point limoger une montagne de savoir et de culture. Isselkou ould Ahmed Izid Bih est une bibliothèque ambulante. Le pays aura toujours besoin des ces talents rares.

  • hachmi (H) 11/06/2018 18:55 X

    Gageons que Isselkou Ould Ahmed Izidbih aura une belle planque au parti UPR qui a besoin d'une belle ponte de l'EST au moment où Ould Hademine fait table rase sur le gouvernement et où Mohamed Laghdaf commence à se faire oublier pour ne devenir et rester que Belge !

  • moulaye sidine (H) 11/06/2018 18:45 X

    Le dernier des hommes valables de Mohamed Ould Abdel Aziz a quitté honorablement le gouvernement. Un homme intègre et honnête. Il restera pour toujours le brillant prof de mathématiques et l'excellent Ministre des affaires étrangères et de la coopération.

  • Ndoumbélane (F) 11/06/2018 18:14 X

    Le PM est d’accord avec qui, mais personne sauf Aziz qui ne comprend plus rien. Voilà les résultats de l’implantation du parti au pouvoir, des têtes commencent à tomber, même les plus utiles sur le plan National et International, l’actuel PM est solidement assis sur les galons et étoiles de certains généraux qui en usent et abusent de tous les temps sans compter, l’ouragan Hademine va emporter tous les hommes utiles de ce pays et garder avec lui des singes et des simples exécutant de la tâche, des manœuvres et des bini- oui oui, celui qui n’est pas d’accord avec Hademine doit quitter le gouvernement et ensuite le pays s’il le faut, Aziz ne sait plus que faire avec le premier ministre qui continue à décapiter ce pays.