14-06-2018 21:00 - Conclave des acteurs politiques de Boghé à Nouakchott

Conclave des acteurs politiques de Boghé à Nouakchott

Le Calame - «Les engagements pris par les acteurs politiques de Boghé, lors de cette rencontre vont tous dans le sens du renforcement de l’unité et la cohésion du parti », a déclaré le secrétaire fédéral du Brakna, Mohamed Jahloul, joint par le Calame, au lendemain d’un conclave des acteurs politiques de Boghé, tenu, le samedi passé, à l’hôtel Azalai de Nouakchott.

Tous ont exprimé leur disponibilité à travailler ensemble dans l’intérêt du parti, à œuvrer pour le renfoncement de son unité, de sa cohésion et son ancrage dans la Moughataa, a noté Jahloul qui précise : J’entretiens de bons rapports avec l’ensemble des acteurs politiques de Boghé qui ont tenu à débattre, sans détour, de leurs problèmes internes dans lesquels je n’interfère pas en tant que fédéral, l’intérêt du parti passant avant tout autre.

Initié par le général à la retraite, NDiaga Dieng, ce conclave avait pour but de rapprocher les positions des acteurs politiques de la Moughataa afin de les amener à gérer en commun accord, la suite de la campagne d’implantation qui rentre dans sa phase décisive – élections des responsables de sous sections, sections et délégués aux congrès fédéral et national.

En effet, lors de la campagne de réimplantation à Boghé, les deux tendances dirigées par l’actuel ministre de la défense Diallo Mamadou Bathia, au passage très écouté par Ould Abdel Aziz, Tall Ousmane, Sg du ministère du pétrole, d’une part, et Macina Mohamed El Hadi, d’autre part n’ont pas manqué d’étaler leurs divergences. Et c’est justement pour éviter qu’elles impactent négativement sur la suite de la campagne que le général N’Diaga Dieng a convié les acteurs politiques de la Moughataa.

Le ministre de la défense et le Sg du Ministère du pétrole ont brillé par leur absence. Au cours de cette rencontre, plusieurs acteurs politiques ont pris la parole pour réitérer leur engagement à contribuer, dans l’unité à la réussite de la campagne de réimplantation à Boghé. Pour le fédéral du Brakna, les engagements des uns et des autres cadrent bien avec les orientations et options de leur parti UPR.

Signalons que depuis qu’il a été porté à la tête de la fédération du Brakna, Ould Jahloul s’évertue à rester aux dessus des querelles de chapelles pour pouvoir accomplir pleinement sa mission, pour arbitrer objectivement les différents conflits d’intérêts qui éclatent, ça y est là, à l’occasion des échéances électorales et même lors de la visite du président de la République.

Lors de la campagne en cours, il a tenu à garder son indépendance par rapport aux acteurs politiques qui se disputent le leadership au niveau d’Aleg et Maghtaa Lahjar. Une position d’équilibriste qui lui a réussi, en tout cas, jusque-là.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 1534

Commentaires (5)

  • serranus (H) 14/06/2018 22:44 X

    Acteurs politiques de Boghé = Honte de la communauté négro africaine. Rencontre pour voir qui va mieux lécher le .... (***). "L'esclave qui ne peut assumer sa révolte ne mérite pas que l'on s’apitoie sur son sort".

  • roudou (H) 14/06/2018 22:31 X

    trois choses m'échappent pourquoi la réunion à Nktt? Pourquoi dans un Hotel? Les problémes de famille se traitent ils en dehors de son moughataa? Le geréral Ndiaga Dieng a tout fait pour Boghé et ses environnants, vous l'avez tous détesté. Aujourd'hui, il vous reconcilie ha ha ha. C'est du cinema? dans le département il y'a beaucoup de problémes réglez les avec le parti UPR. Le monde vous observe.Ou bien vous voulez que le président vous felicite par des postes.

  • roudou (H) 14/06/2018 21:59 X

    bravo, pourtant l'initiateuété de la reunion n'a jamais écouté chez le fief des halaybes, pourtant il a tout fait pour Boghé et ce sont des querelles tres honteuses. La querelle se situe entre les anciens qui ne veulent l'entrée des jeunes.l probléme est reglé, ceder la place aux jeunes.MAIS,toujour mentir pour sauvegarder son siege,fermer les portesaux jeunes, s'accaparer des biens; continuez à se battre un jour la mairie de boghé,la députation seront pour des vrais étrangers. aucun négre ne sera élu délégué regional. C'est du cinéma et un jour on vous jurera tous.

  • medabdul (H) 14/06/2018 21:55 X

    DIALLO MAMADOU BATHIA ET MR TALL OUSMANE n'ont pas a etre convies par ndiaga dieng;ce ndiaga est tres petit pour ca;le temps de TAYA est fini et pour de bon.FINI LES IMBECILITES Q ON LUI FAISAIT FAIRE;pour espionner les pulaars (***) au passage; (***) ce diallo et ce TALL sont la quintessence de la noblesse a BOGHE.ILS NE RECOIVENT DE INVITES ou des trucs de personne.

  • Hamady Barry (H) 14/06/2018 21:38 X

    Décidément, l'ancien fédéral cherche des alliances à Boghé.