14-06-2018 21:16 - Les médecins discutent l’offre d’une médiation pour mettre fin à la grève

Les médecins discutent l’offre d’une médiation pour mettre fin à la grève

Adrar Info - L’Union Générale des Médecins et des spécialistes mauritaniens tient en ces moments dans la capitale, Nouakchott, une assemblée générale en présence de dizaines de membres des deux syndicats, pour discuter une offre de médiation qui mettrait fin à la grève.

Dr. Mohamed Ould Dahia, Secrétaire général du Syndicat des spécialistes, s’est adressé à l’auditoire : « La présente médiation garantit l’engagement de satisfaire les revendications des médecins et d’arrêter la grève », soulignant que par le passé le syndicat a rejeté un certain nombre d’offres de médiations.

Dans son discours, Ould Dahia a salué la démarche du médiateur entre les médecins et le ministère de la Santé, affirmant qu’il était un intermédiaire de confiance.

Il a appelé les médecins présents à l’Assemblée générale à renouveler la confiance dans les dirigeants de la grève pour achever le processus de négociation en cours.

Concernant les craintes de mettre fin à la grève sans satisfaction des exigences des médecins, Ould Dahia a signalé qu’il était possible de revenir à la grève, après une semaine ou deux, si les engagements du médiateur n’étaient pas respectés.

Le secrétaire général de l’Association des médecins spécialistes a ajouté que le gouvernement aimerait que la grève continue, parce que cela a un impact sur la réputation des médecins, en soulignant que les médecins sont régis par l’éthique d’une profession et qu’ils doivent y prêter attention.

Source : http://alakhbar.info/?q=node/11565

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1870

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • thialido (H) 16/06/2018 10:35 X

    Vous devriez d'abord tenir sur quelque chose avant de rompre une cause si juste et logique. Quant à ce qu'on appelle crédibilité vous ne l'avez jamais eu et vous vous ne l'aurez jamais si les menaces vous font reculer. Alors pauvre de vous et pour toujours et meme les infirmiers que vous ne supportez pas dans vos coeurs sont meilleurs que vous.....WALLAHI

  • foutaanke (H) 15/06/2018 18:28 X

    quelle honte!!!!vous n'aurez plus aucune credibilité si vous revenez sur vos decisions à croire que le president aziz est le seul homme dans ce pays,vraiment c'est pathetique de sortir par cette petite fenetre tout en cherchant à nous gober vos salades,à qui le prochain!!