20-07-2018 13:33 - Affaire Aziz-Bouamattou : La section Mauritanie de « Avocats Sans Frontières » s’insurge contre sa citation comme partie plaignante en France contre Bouamattou

Affaire Aziz-Bouamattou : La section Mauritanie de « Avocats Sans Frontières » s’insurge contre sa citation comme partie plaignante en France contre Bouamattou

Mauriweb - Dans une déclaration dont «mauriweb.info» a reçu copie, la section-Mauritanie de l’Ong «Avocats Sans Frontières » s’est insurgée contre son implication via un débat télévisé sur France24, le 12 juillet dernier, alléguant d’une plainte qu’elle aurait introduite contre le sieur Mohamed Bouamattou.

Dans cette lettre la section Mauritanie souligne son regret d’avoir été, à son insu, citée dans ce débat et qu’elle reste jalouse de son indépendance et loin des querelles politiciennes en Mauritanie.

Consécutivement à l’amalgame né de l’usurpation de son nom, sans son accord, la section Mauritanie d’Avocats Sans Frontières précise, outre sa condamnation de cette usurpation devant les tribunaux français, elle se réserve le droit d’en poursuivre les auteurs.

Me Mohamed Ould Sid'Ahmed avait prétendu que la section avait fondé "sa plainte" sur la demande de l'observatoire et la coalition contre la corruption en Mauritanie.

Rappelons que lors d’un débat télévisé «Face-à-Face » sur France24 en arabe, l’avocat Me Mohamed Ould Sid’Ahmed, membre de la section-Mauritanie, avait indiqué que cette section d'« Avocats Sans Frontières » avait été en justice contre Mohamed Ould Bouamattou, opposant au régime du président Aziz.

Une accusation que son contradicteur Bababh Sidi Abdella avait inscrit dans le cadre du harcèlement politique du régime contre l'homme d'affaires vivant en exil hors de son pays depuis près de 7ans.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1586

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)