11-09-2018 00:15 - Bababé : triomphe des élus, un résultat de l’unité des cadres

Bababé : triomphe des élus, un résultat de l’unité des cadres

Dieng Adama Boubou - Le premier tour des élections législatives, municipales et régionales qui vient de s’achever dans le département de Bababé, consacre la victoire de l’UPR.

Ce succès au premier tour du camp présidentiel est à inscrire à l’actif de l’union sacrée des cadres du département. Depuis la campagne, d’implantation du parti, les cadres avaient donné le signal par le regroupement autour d’eux de la majorité des habitants du département pour parer à toute éventualité. C’est ainsi qu’ils ont pu dans une parfaite entente désigner les candidats, définir la stratégie de campagne.

Au cours de la campagne, tous les cadres se sont retrouvés pour sillonner l’ensemble de villages afin de sensibiliser les électeurs. La veille du vote, une importante logistique a été mise en place pour permettre aux électeurs inscrits sur les listes électorales résidantes hors de la Moughataa de voter le jour du scrutin.

C’est cette cohésion des cadres qui explique le résultat obtenu ; n’en déplaise à ceux qui attribuent par mauvaise foi cette victoire à tel individu ou à tel autre dans le but de fissurer cette forte mutualité, force est de reconnaître que, cette victoire reste collective.

En tout état de cause, ces cadres sont déterminés à restés soudés pour remporter d’autres victoires plus éclatantes.

Les cadres de la Moughataa de Bababé





"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée.

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


Commentaires : 6
Lus : 1877

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • Vérité pour tous (H) 11/09/2018 22:22 X

    Hammajjerel, comme d’habitude , votre réflexion est pertinente, J’aime bien monsieur dieng et j’espère qu’il tiendra compte De votre conseil avisé

  • Hammejerel (H) 11/09/2018 16:35 X

    Monsieur Dieng, l’heure est à la prudence, en dépit de tous les atouts dont tu disposes, tu as affaire à des cadres versatiles entourés d’une cour de courtisans et de troubadours sans vergogne. L'absence d'exemplarité de ces cadres n'augure rien de bon. Dans vos fiefs respectifs, en tout cas, beaucoup de problèmes couvent sous les cendres. Souviens toi Mr Dieng d’un proverbe Africain qui dit « c’est la cendre que l’on croit éteinte qui brûle la maison » A bon entendeur le salut

  • pyranha (H) 11/09/2018 14:21 X

    Si l'indignité ,la trahison ,la lâcheté et la débauche morale pouvaient venir à bout de l’être humain et le terrasser brusquement comme une crise cardiaque,il y aurait peu de survivants à Bababé et à Boghé. C'est dégouttant comme comportements.

  • doum (H) 11/09/2018 11:28 X

    Quel déception de voir une ville aussi fourni d'intellectuels voter pour UPR. Je pensais que Bababé serait un phare de liberté, de l'égalité, de justice, de démocratie, ... Cela me rappelle une chose. En Mauritanie, un âne reste un âne. Tu l'auras beau roué coups, toutes les journées, arrivé au soir malgré ses révoltes "HI HON, HI HON, ...", il suffit de lui brandir du "hach" et des bouts de carton, il suit son maître comme si de rien n'était.

  • thialido (H) 11/09/2018 10:53 X

    Sans signature donc no comment

  • doubango (H) 11/09/2018 00:49 X

    Bande d'hypocrites et d'egoistes. Vous n'avez pas honte d'abuser des pauvres villageois pour vos interets egoites.