09-11-2018 08:00 - Le DG de l’Agence "Tadamoun" reçoit la sous- secrétaire d’Etat US adjointe aux affaires africaines

Le DG de l’Agence

AMI - Me Hamdy Ould Mahjoub, directeur général de l’Agence nationale "Tadamoun" de lutte contre les séquelles de l’esclavage, contre la pauvreté et pour l’insertion a reçu jeudi dans son bureau à Nouakchott la sous- secrétaire d’Etat US adjointe aux affaires africaines, Mme Baird Whitney actuellement en visite en Mauritanie.

L'entrevue était l'occasion pour le directeur général de "Tadamoun" de passer en revue les programmes de développement portant sur les séquelles de l’esclavage et la lutte contre la pauvreté exécutés par l’Agence dans toutes les wilaya du pays.

Me Hamdy Ould Mahjoub a précisé à cet égard que la coordination avec les populations bénéficiaires représente un choix important en vue de les impliquer pour déterminer leurs besoins et par conséquent, les projets qu’elles désirent voir réaliser, soulignant que l’Homme est le moyen et la finalité de tous les programmes de développement mis en œuvre par l’Agence "Tadamoun".

L’audience s’est déroulée en présence de SEM. Michael Dodman, ambassadeur des Etats Unis d’Amérique accrédité en Mauritanie et de directeurs au niveau de l’Agence "Tadamoun".

----


Avec Cridem, comme si vous y étiez...


























Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 985

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • ahla (H) 09/11/2018 17:07 X

    Hamdi Ould Mahjoub fait son boulot et bien. Toujours sur le terrain, avec des réalisations concrètes (barrages, adductions d’eau potables, écoles, centres de santé, aménagements hydro-agricoles...).Toujours présentable et proche des plus démunis , la communauté nationale entière apprécie ce personnage sans façon qui fait un travail remarquable et qui n'a pas besoin de flagornerie, tout simplement parce que c'est quelqu'un d'extrêmement bien cultivé, avocat de renom et ancien bâtonnier de l'ordre, qui ne traine pas de casseroles et qui n'a pas froid aux yeux pour dire la vérité telle quelle ... civilisé au point d'être extrêmement humble, qui ne s'encombre pas de fioritures et qui charme nos partenaires au développement par les méga-projets de TADAMOUN dans toutes les régions et départements de Mauritanie

  • foutatoro (H) 09/11/2018 12:06 X

    DG, tu ne pourras rien dire à cette bonne dame que l'Amérique ne connait pas de ce pays. Ils connaissent ce pays mieux que Sidi Ould Moulaye Zein ! Toutes les chancelleries occidentales, les nations unis, ont tous des informations détaillées sur l'état calamiteux de notre erreur coloniale. Mais rien n'y fait, le système a fait le choix de la fuite en avant. La Politique de l’autruche. Jusqu'à quand ? Hier, le parolier en chef du gouvernement avait dit des choses à l'Amérique que je me demande si ce régime réfléchit. Ce pays a plié le monde entier actuellement (et je ne suis pas d'accord, mais c'est un fait) et voilà que la fourmi veut terrasser le mammouth que même les européens, les chinois, les russes réunis ménagent. C'est trop !

  • foutatoro (H) 09/11/2018 12:00 X

    ahla (H) Un homme intègre qui donne des licences télé et radio (100%) à une seule communauté. Même en Afrique du temps de l'Apartheid, les noirs avaient leurs radios et télés. Bon, c'est clair, ce pays rend fou.

  • foutatoro (H) 09/11/2018 11:54 X

    Ce qui montre combien le système est bête, sur le plan stratégique (si sincérité il y avait avec cette agence), cette structure devait être dirigée, ne serait-ce que sur le plan symbolique, par un haratine. Mais, les dominants sont tellement dans la boulimie du pouvoir et de la domination, ils ne peuvent plus rien partager. C'est fou !

  • mediapartis (H) 09/11/2018 11:42 X

    On fait apparaître quelques directeurs noirs pour donner l'impression qu'il y a une représentation des communautés noire, c'est du perlimpinpin. C'est une agence qui sert à enrichir ses propres responsables quand on observe les gros avantages qu'ils ont,on comprend pourquoi les financements ne parviennent 6aux pauvres au nom desquels ils agissent. Quelle supercherie.

  • Faux-Parrains (H) 09/11/2018 09:50 X

    Cette agence ne devrait pas avoir lieu, c’est un faux parrain, elle n’a fait que diviser de plus la Mauritanie et les mauritaniens, toutes ses réalisations sont de caractères racistes et sans raison, aucune réalisation n’était objective afin d’aider ceux qui doivent avoir droit, les chefs de tribus orientent les lieux de réalisation.

    TADAMOUN est plutôt conçu et financer pour faire plaisir aux esclavagistes, aucune localité d’esclave n’à bénéficier comme il se doit des ouvrages qui doivent l’aider dans les domaines les plus précaires, Madame Whitney Baird, si vous faites un tour dans les zones occupées par les haratines esclaves, vous risquerez de pleurer très longtemps parce que vous serez choqué et vous regretter à jamais d’être venu en Mauritanie, ceux qui vous entourent dans cette agence ne vous diront jamais la vérité, ils ont des gros salaires et de gros mensonges politiques et défensifs, par rapport à la mission de l’agence, en écoutant leurs discours dictées et orienter qui cachent beaucoup de malaise dans la mission qui devrait être la leur, vous jugerez de vous-même à la contradiction dans leur discours,

    ils sont là devant vous avec une coloration fausse de cadres noirs peut être même qu’ils quittent l’agence juste après votre départ, faites le tour dans les bureaux de cette agence et vous constaterez vous-mêmes l’absence des autres soumis à l’exclusion, ceux qui sont présent dans cette agence sont les fils d’esclavagistes qui orientent la mission de l’agence.

  • boubou_kibili (H) 09/11/2018 09:28 X

    La plus grande tromperie est cette agence mystificatrice sur ces questions de lutte contre l'esclavage. Il y'a une différence à faire entre la lutte contre la pauvreté par des actions dans des poches et zones de pauvreté et par ci et par là dont l'efficience et surtout la durabilité sont d'ailleurs questionnées et la lutte contre l'esclavage. La première (actions de LCP) existe depuis bien longtemps et à la fin des années 80 et n’est pas l’apanage de ce régime avec cependant des résultats mitigés à travers le CSLP dont l’évaluation globale l’a bien démontrée.

    Any way elles ont le mérite d’exister et il faut apprécier et la deuxième (Esclavage ou lutte contre les séquelles pour être positif au cours de ce Vendredi Saint ) est au niveau des valeurs et des principes, idées et vision, or le pays les cherche encore dans les lois, décrets qui ne sont nullement appliqués ce qui montre l’ambivalence des autorités par rapport à cette délicate du reste pas facile à régler to de go mais qui conditionne à terme le développement du pays et non le pétrole, le gaz, les RN, la pêche and so on (comme le disent les anglo-saxons ). On s'en fout s'il y'a d'autres pays qui pratiquent l'esclavage, ce qui importe c'est nous mauritaniens et qui plus avions la chance que cela est une recommandation de notre Sainte Religion.

    Au lieu de cela, mais non en arrête Biram, on fait du harcèlement aux militants des DH sur tous ceux ou celles qui en parlent or les faits sont têtus et ce n'est pas la mauvaise communication qui est faite en ce moment à propos de l'AGOA dont on ne tire pas grand choses d’ailleurs par manque de soutien de l’Etat au secteur privé et aux nombreuses populations (qui cherchent en dehors de la sphère publiques gangrénée par des mauvaises politiques et une gouvernance à l’emporte-pièce avec des institutions inféodées ) qui arrangera les choses.

    Sur ces questions de l'esclavage nous sommes nous-mêmes mauritaniens en face de nous-mêmes et sont les seuls à pouvoir y trouver des solutions idoines, progressives et durables et pas une fuite en avant comme on fait sur d’autres questions économiques et sociales. Quant au racisme d'Etat permettez-moi de vous qu’il existe et nourrit et se contre nourri, au point que ceux qui le subissent commencent eux-mêmes à le devenir par réaction vis-à-vis des gens (leurs concitoyens) qui n’en sont pas du tout responsables. Nos comportements sont décalés et frivoles dans tous ce que l’on fait dans ce pays et voilà pourquoi cela nous retombe sur la figure et après on incrimine l’extérieur (théorie du complot …) let on crie à l’injustice.

    Tout autre comportement que le nôtre qui doit être lucide sur ces questions de société dont nous ne sommes pas dans notre régénération ni celle de ceux qui dirigent actuellement à l’origine mais que nous devrons combattre avec armes de l’intelligence est peine perdu et notre pays sera toujours sur le banc des accusés et à juste raison.

    Wa Salam !!!

  • ahla (H) 09/11/2018 09:20 X

    Voilà un homme qui fait son boulot et bien ; Me Hamdi Ould Mahjoub force l’admiration et le respect des Mauritaniens et de nos partenaires étrangers. Il s’est toujours entêté à mettre de l’ordre et de la méthode là où il passe. Comme ministre de la communication, il a libéralisé l’espace audivisuel et c’est en partie, grâce à lui, que nous avons des télévisions et radios privées enrichissant le pluralisme démocratique. Toujours présentable , il donne une bonne image du cadre mauritanien et une bonne appréciation du pays. Il a été toujours « un soldat » des Droits de l’Homme .A 21 ans comme jeune avocat, sous la dictature militaire, il a défendu le premier noyau d’El Hor et obtenu sa libération. Ses nombreuses ses apparitions sur le petit écran pour les nombreuses et utiles inaugurations de Tadamoun dans toutes les régions nous fais vivre un espoir que pays avance et plus sereinement . Savez vous que cet homme est celui qui a sauvé le pays des troubles que certains voulaient lors de la balle de Touaila , son apparition à la télé ce soir là au JT a sauvé le pays. Cela ne s’oublie pas. Savez vous que cet avocat est celui a annoncé les résultats de la première élection du Président Aziz en 2009 en tant que vice président de la CENI . Nous avons besoin de ces hommes intègres qui exercent le pouvoir et qui contribuent, de manière loyale et juste, au développement de ce pays.