15-05-2019 20:16 - Mohamed Ould Abdel Aziz promet le chaos s’il est contrarié par son peuple

Mohamed Ould Abdel Aziz promet le chaos s’il est contrarié par son peuple

RMI-Info - Pour imposer son taiseux dauphin Mohamed Ould Ghazouani qui donne l’impression d’être forcé, le général président Mohamed Ould Abdel Aziz surfe sur la peur d’un lendemain orphelin de la clique de généraux issus d’une même communauté en faisant croire que la sécurité c’est lui et son système.

C’est le sens et la subsistance de son propos catégorique, qui sonne comme une mobilisation de ses troupes, tenu aux parlementaires de son parti « La Mauritanie sera en danger si les élections présidentielles du 22 juin prochain ne sont remportées par le candidat du pouvoir ».

On savait que son thème de campagne reposera uniquement sur le « je vous ai apporté la paix, votez pour moi sinon ce sera le déluge ». Faute de bilan et pour s’en affranchir surtout, son successeur désigné se présente déjà comme un candidat de rupture par rapport à lui, vierge et rassembleur. De l’arnaque bien sûr. La réalité est tout autre.

Comme le président déchu Blaise Compaoré, pour se venger d’une défaite de son dauphin assurance tous risques, il lâchera dans notre désert ses amis terroristes. Il ne tient pas à prendre le risque de voir ses deals passés avec eux, son double jeu, sa duplicité et son projet de démembrement du Mali, être dénoncés.

Le président qui sera élu, s’il n’est pas de son camp, devra anticiper et étouffer dans l’œuf son intention clairement affichée. Dans l’intérêt de tous, la France et d’autres puissances devraient aider à faire respecter la volonté de nos populations qui veulent tourner la page militaire.

Une page pleine de lourds passifs de sang, de crimes économiques, d’exclusions, un génocide … Autrement, le prolongement de l’impunité entraînera une situation d’instabilité qui pourrait s’installer durablement et voir s’évaporer l’odeur du gaz tant convoité.

Une impunité recherchée aussi par la mouvance génocidaire panarabiste Baathiste qui a décidé de soutenir trois candidats à cette élection présidentielle : celui du pouvoir, Sidi Mohamed Ould Boubacar et Birame Dah Abeid.

Ciré Ba – Paris, le 15/05/2019



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 4132

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Hamady Barry (H) 16/05/2019 10:52 X

    Il n ya que le bon dieu qui détient la puissance et ce que sera demain. En pensant comment est finie la puissance des anciens dictateurs morts ou vivants: Oumar El Béchir du Soudan tout récemment Blaise, Diammé, Khaddafi etc... ça fait réfléchir?

  • cccom (H) 15/05/2019 22:44 X

    Les choses sont anormales dans le pays. Lisez moi. Etant donné que le dernier Thélethon pour le foot Ball a offert 2 Milliards UM qui pouvait engager pour compter du 15 Juillet 2019 le financement (à salaires doublés des pofesseurs contactuels par les CR)durant une année 7 colléges Cerveaux Oasis intensifs et gratuits dans chacune des 220 Communes et libérer en 2019(par le systéme intermittent anglo-saxon 7/8éme de professeurs soit 1540 professeurs garant du BEPC en une année au lieu de 4 ans et l'offre à court terme aux Conseils Régionaux un fonds de 50 milliards UM/an pour son programme honorable de fonctionnement et investissement de développement. SVP, ouvrez nous votre audience pour servir le pays. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr