12-06-2019 09:12 - Mauritanie : la CNDH va enquêter sur un cas présumé de torture

Mauritanie :  la CNDH va enquêter sur un cas présumé de torture

Le Quotidien de Nouakchott - Mohamed Issa Isselmou Talhatte, citoyen mauritanien, accuse un colonel de la gendarmerie de lui avoir fait subir des actes de tortures.

Ould Talhatte a saisi la commission nationale des droits de l’Homme (CNDH). Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, la CNDH confirme réception de cette plainte et note que "si les faits dont le plaignant accuse le colonel de la gendarmerie sont avérés, ils (ces faits) constituent un abus caractérisé de pouvoir et d’autorité d’un officier de l’armée faisant subir à un citoyen des violences, tortures, traitements inhumains et dégradants, inadmissibles dans un Etat de droit".

La CNDH, dans le même communiqué, entend, "en vertu de ses prérogatives légales", "mener des investigations sur cette plainte" et fait aussi état de "sa disponibilité, conformément à son mandat, pour assister et accompagner tout citoyen qui porte plainte sur la base de violations présumées des droits de l’Homme".

Le Quotidien de Nouakchott





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 2079

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • mboyricksalem (H) 16/06/2019 09:31 X

    LE PEUPLE MAURITANIEN EST DIGNE MAIS LES DIRIGEANTS DÉFINISSEZ VOUS

  • mboyricksalem (H) 16/06/2019 09:29 X

    DROIT DE L'HOMME LIBEREZ OUSMANE WONE QUI CROUPIT EN PRISON DEPUIS 2 ANNEES JUSTE POUR AVOIR BIEN SERVIT LE PAYS ET DIRE STOPPE AUX PILLAGE DES BIEN DE L'ETAT .QUI DISAIT DE METTRE A LES AGENTS DANS DE BONNES CONDITIONS

  • Ramousse (H) 13/06/2019 08:04 X

    IL y a un début à tout.Il faut les encourager à aller de l'avant. Moussa batchily BA, bolerount@yahoo.fr

  • ardombantou (H) 12/06/2019 13:52 X

    courage, ces lâches qui se cachent derrière l'uniforme doivent payer.

  • y en a marre (H) 12/06/2019 11:20 X

    Pour la première fois dans l’histoire de ce pays et de sa justice, un homme a osé parlé d’une plainte contre un homme de loi de la gendarmerie ou tout simplement d’un homme de tenue, pour la première fois un Colonel de la gendarmerie se sent inquiété et menacé de voie de fait. Est-ce que nous devons avoir l’espoir de ce qui va suivre avec Boukhoubeny, une seule fois et les autres fois suivront de façon automatique, bonne chance à la CNDH de nous montrer son indépendance et son pouvoir de faire respecter les droits de l’homme.

  • hamadel (H) 12/06/2019 10:43 X

    LE SILENCE EST COMPLICE L'ECONOMIE NATIONALE A FAIT L'OBJET D'UN PATIO AU PROFIT D'un GROUPE ARABOBERBERE LAISSANT EN RADE LES HARATINES ET LES KOWRY

  • Jamalagare (H) 12/06/2019 09:59 X

    Ils ne feront aucune enquête. ce colonel ne sera jamais inquiété. Combien de citoyens des subissent des tortures ou des intimidations par gendarmes, par de policiers…par jour. un simple policier se comporte comme juge, ministre ou même comme président. Le problème ils sont choisis selon leur tribu et ils ne connaissent pas leur fonction et ils ne sont même pas formés ou mal formés.

  • lass77 (H) 12/06/2019 09:15 X

    Et tous ces pauvres citoyens qu'on torture partout dans le pays, y'aura t-il des enquetes. Si on frappe avec des matraques un jeune dans un commissariat , c'est une torture non ? Et il en existe.