13-07-2020 20:49 - Mauritanie : un député et opposant appelle à mettre en place une Haute Cour de justice

Mauritanie : un député et opposant appelle à mettre en place une Haute Cour de justice

Le Figaro - Un député et opposant mauritanien a «exigé», ce lundi 13 juillet, «la mise en place rapide» d'une Haute Cour de justice pour les anciens dirigeants, après que l'ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz a ignoré la convocation d'une commission parlementaire.

La Haute Cour «est un organe prévu par la constitution», a déclaré Biram Ould Dah Ould Abeid, également défenseur des droits de l'homme, lors d'une conférence de presse à Nouakchott. Il a déploré «les atermoiements» des députés à la mettre en place.

Une loi relative à cette juridiction, pour les ex-présidents et les anciens ministres, devait être discutée jeudi par les députés avant que son examen ne soit remis. Des opposants ont accusé le gouvernement d'avoir causé ce renvoi.

Ce report «est dû à des raisons purement techniques», a affirmé samedi à la presse le président de la commission en charge du texte, Jiddou Nagi Menaba.

Un texte prêt fin juillet

Le texte «sera prêt avant fin juillet mais la composition de la (Haute) Cour doit attendre la session d'octobre prochain», a précisé à l'AFP une source proche du dossier. «Le processus en cours ne vise aucunement l'ancien président» Aziz (2008-2019), a précisé la même source. M. Aziz a ignoré jeudi la convocation d'une commission parlementaire pour s'expliquer sur des dossiers pendant son pouvoir.

Parmi ces dossiers, figurent la gestion des revenus pétroliers, la vente de domaines de l'État à Nouakchott, la liquidation d'une société publique qui assurait l'approvisionnement du pays en denrées alimentaires, ou encore les activités d'une société chinoise de pêche, Pully Hong Dong. «Cette commission d'enquête (parlementaire) n'a aucune utilité pour le pays. Elle ne rendra pas au peuple son argent spolié», a estimé M. Ould Abeid. «Elle entre tout simplement dans le cadre des tiraillements entre l'ancien et l'actuel président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani», a-t-il ajouté.

L'ex-président, un ancien général, est arrivé à la tête de la Mauritanie par un putsch en 2008, avant d'être élu et réélu en 2009 et 2014. M. Ghazouani, qui lui a succédé en août 2019, était son ancien chef d'état-major et ministre de la Défense, également désigné comme dauphin par M. Aziz.

Le Figaro avec AFP





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 2662

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • bleil (H) 14/07/2020 11:30 X

    Le roi est mort, vive le roi ! Pour aider AAR ou ses commanditaires leur faire savoir que la Mauritanie évolue inéluctablement vers la légitimité de son pouvoir politique et sa bonne gouvernance … faire comprendre à AAR que le boubou du mort n'a pas de poche !

  • pyranha (H) 13/07/2020 22:27 X

    medabdul ,je vois que tu n'avais pas bien compris ce que Biram voulait dire par là. Pour Biram ,cette commission devrait aller bien au delà de cette commission ,mais inclure ou remonter et enquêter et faire juger tous les autres crimes et infractions et ne pas s’arrêter seulement sur cette CEP.BIram veut qu'on aille plus loin car pour lui cette CEP c'est de simple diversion voila mon ami medabdul ce que voulait dire Biram.

  • hayerim (H) 13/07/2020 22:22 X

    Les autres l'ont fait avant lui, ici même. Une pléthore de partis politiques aussi, ici. Le monde n'en a pas parlé mais fait de cette petite et tardive déclaration d'un député, opposant en souligné, svp!,la pub à ce député comme s'il était à l'avant garde de la chose. Mais on sait pourquoi: c'est un cheval de troie utilisé, de temps à autre, par les néo coloniaux qui veulent maintenir des mauvaises herbes chez nous. Qui sait quand on peut s'en servir, à moindre coûts disent-ils dans leurs maudites loges, pour semer la zizanie chez les pays où peuvent surgir des élans patriotiques sincères.* La Mauritanie va régler le problème Aziz et la mauvaise gouvernance d'elle même. Elle en a déclenché le processus et l'avance du pays vers plus de prospérité et de sérénité démocratique continuera sur ce chemin de liberté mais aussi et, surtout, de souveraineté. Pour que plus jamais, un médiocre à notre Présidence!

  • pyranha (H) 13/07/2020 22:17 X

    Si et seulement si Aziz parvenait à faire capoter cette CEP,que Gazouani soit prêt à prendre ses bagages pour rejoindre ou la prison ou son domicile au mieux pour lui,car Aziz ne le pardonnera jamais d'avoir tenté de l'humilier d'où une guerre entre les 2 ,si Aziz se présente et se fait juger,de tous ses crimes sur son dos,en aucun cas il ne pourrait éviter la prison ,s'il ne se présente pas Gazouani n'a qu'à aller au marché des portables chercher boulot,car il n'aura plus de valeur et d'autorité devant citoyen fut il un moulayna hammar.

  • medabdul (H) 13/07/2020 21:36 X

    ATTENTION cela devient un double langage;tu avais dit que tu ne rentres pas dans cette commission d’enquête et pourquoi tu veux une haute cour de justice MAINTENANT?

  • mdmdlemine (H) 13/07/2020 20:57 X

    Sortie honorable, distinguée et désengagée. Félicitation Monsieur le député beaucoup d'espoir de ce peuple meutri sont accrochés sur vous car vous représentez à ne pas en douter cette période où les mauritaniens créons l'équité, l'égalité, la cohésion, l'unité et tournerons les pages de l'esclavage, de l'asservissement, de la discrimination, du laissez-aller Cette sortie vous hisse et traduit ce que vous êtes, que malgré votre silence par rapport à votre géolier Aziz vous observez la tolérance zéro par rapport aux biens du peuple Il faut à tout prix qu'ils rende lui et les barons de la décennie militaires et civils les biens mals acquis Ghazouani est sur la bonne voie mais votre soutien lui sera plus bénfique que la majorité et l'opposition réunis qui comptent des corrompus à tous les niveaux