24-11-2020 18:00 - Lancement d’une campagne pour encourager le maraîchage

Lancement d’une campagne pour encourager le maraîchage

Sahara Médias - Le ministre du développement rural, Dy O. Zeine, a entamé une mission à l’intérieur du pays pour évaluer la situation du maraîchage, un secteur que l’état voudrait encourager afin d’assurer l’autosuffisance du pays dans ce domaine.

Le ministre a dit que le gouvernement a mis en place un programme destiné à vulgariser le maraichage parmi la population afin de mettre fin à l’importation des légumes.

Il a ajouté que les autorités ont financé des projets dans 160 communes, destinés à profiter de leurs opportunités agricoles, à protéger la production économique des légumineuses et à encourager l’agriculture.

Dy O. Zein a réaffirmé que l’état était décidé à protéger la production nationale en légumes, à mettre en place des infrastructures de stockage et de conservation pour les excédents de la production pour les remettre sur le marché au besoin, afin de garantir les meilleurs prix pour les producteurs.

Il a révélé que les projets pilotes seront équipés de grillages, de moyens d’arrosage, d’intrants agricoles, semences, engrais et engins agricoles avec la garantie d’un encadrement et une vulgarisation agricole.

Le gouvernement mauritanien avait entrepris ces dernières années des campagnes destinées à encourager les mauritaniens à s’orienter vers le maraichage, à y investir et exploiter les terres arables, des campagnes qui n’ont pas donné les résultats escomptés.

Le président mauritanien, Mohamed O. Cheikh Ghazouani, lors d’une réunion avec les cadres de la wilaya du Gorgol la semaine dernière, avait regretté que la Mauritanie soit tributaire, pour une grande partie de ses besoins de l’extérieur, et a appelé les mauritaniens à s’orienter vers l’agriculture afin d’assurer au pays son autosuffisance.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1970

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • hamadel (H) 25/11/2020 11:17 X

    Mr le Ministre vous n'etes pas sans savoir que les paysans de la vallée ne disposent que de petites superficies de 0;5ha par famille qui ne peut nourrir leurs familles les grandes superficies sont aux mains de spéculateurs(arabo-berbères) qui attendent un arabe venant des émirats les vendre

  • Omnisportdieng (H) 24/11/2020 19:22 X

    Les agriculteurs ont déjà fait leurs parts ,ils produisent à lexeiba gorgol et Teikane à grande échelle mais les grandes surfaces du marché socim préfèrent enrichir les marocains (qui au passage sont contents de nous refourguer leurs aliments de bétail ) au lieu de le faire pour leurs compatriotes de la vallée allez savoir pourquoi.