21-01-2021 12:33 - Mauritanie : le gouvernement de Ould Bilal à l’épreuve du parlement

Mauritanie : le gouvernement de Ould Bilal à l’épreuve du parlement

Kassataya - Le premier ministre mauritanien est appelé à faire son premier bilan depuis sa nomination devant le parlement qui va lui consacrer deux plénières le 27 janvier prochain.

Un examen à l’oral de Ould Bilal pour défendre l’action de ses ministres dans un contexte sanitaire de plus en plus difficile qui laisse planer une variante du coronavirus qui circule dans le monde.

L’homme de confiance du président Ould Ghazouani n’est pas à son premier examen oral devant le parlement. Son premier passage pour présenter sa politique générale s’était bien passé et il avait convaincu certains députés de l’opposition sur les réformes économiques et sociales du gouvernement pour les quatre années à venir.

C’est un véritable challenge pour Ould Bilal qui a remplacé le premier premier ministre du gouvernement dont le nom figurait sur la liste des personnalités cités par l’enquête parlementaire.

C’est un double défi qui l’attend pour convaincre les députés sur son premier bilan attendu dans le cadre deux plénières le 27 janvier prochain. Les observateurs s’attendent cette fois-ci à une opposition plus critique sur le bilan des inondations qui ont frappé l’ensemble du pays, le bilan des 9 mois de la crise sanitaire provoquée par la covid-19 qui laisse planer une variante qui circule dans le monde sur un fond de deuxième vague plus meurtrière que la première.

L’opposition s’attend également à une politique sociale plus attentive aux prix des denrées de première nécessité et un dialogue social avec tous les syndicats. Une rude épreuve après 5 mois à la tête du gouvernement.

Cherif Kane



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 858

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)