30-08-2015 11:17 - L'artiste Soldier Hems s'adresse à Ould Abdel Aziz : "Quitte le pouvoir" [Audio]

L'artiste Soldier Hems s'adresse à Ould Abdel Aziz :

Diop Hamady - Après la fameuse chanson intitulée « Liberez Birama » sortie dans le mois de février dernier, Soldier Hems sort de son silence avec « Quitte le pouvoir » enregistré en Philadelphia aux Etats Unis durant sa tournée musicale du festival pen's landing.

Toujours engagé, le roi du Soul mauritanien revient cette fois-ci avec un titre si lourd qui n’est autre que « Quitte le pouvoir » sur les airs du reggae roots. 

A une semaine après la condamnation de deux ans d’emprisonnement ferme des militants des droits de l’homme, Soldier Hems dénonce le comportement chauvin du bidasse-général et président Mohamed Ould Abdel Aziz pour son rôle de maître de tous les horizons.

La recrudescence de l’insécurité, l’acharnement des autorités civiles et militaires sur les civils, le marasme socio-économique, des rafles et le rapatriement des étrangers marquent son seing sur le régime despotique du gêne –râle imposteur.

Dans plusieurs de ses chansons, Soldier Hems réitère son attachement à sa patrie en dénonçant le système esclavagiste qui continue de maintenir sa population dans la plus vile de servilité et de la dépendance. « Funti laamu ɓurii felli laami,nimsa,wari e haami » dans ce couplet, Hems appelle à l’unité nationale et demande aux prétendants des rênes du pouvoir d’user les moyens pacifiques afin qu’ils obtiennent en toute légalité ce fauteuil.

Toujours dans la même lancée, Soldier Hems multiplie des paroles prophétiques en prédisant des éventuels évènements si le pouvoir persiste dans ses noirs desseins d’opprimer ceux-ci et condamner ceux-là. « Quitte le pouvoir » reste le seul slogan que brandissent les mauritaniens épris de justice.

Kidé Souleymane

Professeur, Ecrivain et Poète









Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Diop Hamady
Commentaires : 9
Lus : 6691

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (9)

  • tounka1 (H) 31/08/2015 19:13 X

    Ce pays a beaucoups de GAOU dèèè, qui ne pensent qu'à eux seulement. HEM'S bravo pour ta bravoure; ton art, ton combat. A bas les idiots, racistes, incapables

  • Ibiliss (H) 31/08/2015 02:03 X

    Ouais, Demi-dieu ferait mieux de remballer! @HOUDHOUD: toi aussi, grossier amateur à la langue de vipère, tu gagnerais en crédibilité si jamais tu te décidais à prendre le temps de réfléchir avant que de débiter des niaiseries!

  • Homere (H) 30/08/2015 23:57 X

    Un grand merci à Soldier Hems pour son courage et un très grand merci aussi au professeur Kidé pour son article explicite et à la fois instructive!

  • lass77 (H) 30/08/2015 22:17 X

    Houdhoud@ De quel progrès parlez-vous en Mauritanie ? En quoi Aziz est l'homme de la situation en Mauritanie. il a raison ce militant. il faut une refondation de la mentalité Mauritanienne qui unique au monde. L'etat dans lequel vit la Mauritanie est inconcevable : Pauvreté , misere des populations , racisme d'Etat , exclusion des citoyens , sous-developpement chronique et quand on entends encore de telles opinions , cela fait froid au dos. Que faire ? c'est la nature des hommes. Certains mauritaniens en generale les memes qui tiraient avantages faisaient l'eloge de Taya , d'Ely , de Sidi et maintenant Aziz et un autre l'aura si demain avec un autre president , comme je l'ai dit c'est la nature humaine.

  • HOUDHOUD (H) 30/08/2015 17:30 X

    Après avoir tout essayé en vain, ces petits extrémistes n'ont trouvé que l'injure comme ultime stratégie de campagne. C'est un honteux aveu d'échec non assumé. Heureusement! Avec Ould Abdel Aziz, la Mauritanie continuera imperturbable sa bonne marche vers le progrès. Ce ne sont ni les aboiements de quelques chiens enragés ni les combines d'une certaine oppositions qui détourneront notre caravane de son prodigieux chemin.

  • sraghaa (H) 30/08/2015 15:57 X

    Un petit raciste qui a fumé un joint de plus

  • HOUDHOUD (H) 30/08/2015 14:59 X

    Cridem gagnerait en crédibilité en cessant de relayer ce genre d'offenses au Président de la République qui ne sont d'aucune plus-value dans le débat démocratique. Je comprends que l'opposition et même les extrémistes de tout bord puissent exprimer leurs idées mais les limites prévue par la loi et le bon sens. Ne cédons pas au sensationnel et à extrémisme violent pour faire de l'audience.

  • abouth (H) 30/08/2015 13:39 X

    Les rares artistes et journalistes qui acceptent de brader la noblesse de métiers a priori apolitiques, contre de petits subsides avilissants, dans le cadre de l’actuelle médiocre campagne de dénigrement du président de la république, orchestrée par des opposants en situation d’échec irréversible, se déshonorent et déshonorent les professions qu’ils prétendent exercer. Le président Aziz a réussi en : 1. Instaurant les libertés publiques 2. Combattant victorieusement le terrorisme 3. menant une lutte sans merci contre la gabegie 4. développant l’économie du pays 5. secourant les plus démunis des Mauritaniens 6. rehaussant l’image extérieure du pays. Que les nostalgiques de la période de prédation tribale organisée soient mécontents de ce bilan et qu’ils soient prêts, à défaut de s’adresser au peuple qui les connait fort bien, de se procurer les services d’une poignée de journalistes et d’artistes sevrés des prébendes d’antan, c’est à l’honneur du président et c’est le signe éclatant de la réussite de son approche en matière de gestion publique et des libertés publique qu’il a délibérément instaurées,… contre vents et marées.

  • mohamed w.l (H) 30/08/2015 11:46 X

    Aziz quite le pouvoir toute l opposition de grands hommes intellectuels non rien fait avec ce slogan le roi des souls un petit déraciné mm son nom le prouve changera les chose débute par soi mm