04-07-2016 10:35 - L’artiste Yéro Abdoulaye Sow décrie la mairie de Bababé

L’artiste Yéro Abdoulaye Sow décrie la mairie de Bababé

Cridem Culture - L’artiste Yéro Abdoulaye Sow du groupe de rap "Minen Tèye" et promoteur de Welooti Festival a fustigé dimanche sur les réseaux sociaux la mairie de Bababé, dirigée par Abdoulaye Mamadou Bâ dit Blé, qui s’apprête à organiser un festival culturel et sportif en ce mois de juillet.

Il voit dans cet évènement un "rassemblement politique" et "un festival de l’UPR (Union pour la République, NDLR)", parti au pouvoir.

Dans une vidéo postée sur sa Page Facebook, Yéro Abdoulaye Sow, originaire de Bababé, n’a pas mâché ses mots. Il reproche notamment à l’équipe dirigeante de la mairie de Bababé sa politique de marginalisation envers la jeunesse.

"Cela fait cinq ans que nous écrivons au maire de la commune de Bababé pour nous aider. Il n’a jamais répondu à nos courriers. Il n’a jamais cherché à soutenir notre festival et pourtant, notre action culturelle mérite d’être soutenue. Nous ne nous sommes jamais sentis concernés. On nous écarte parce que nous ne sommes pas de l’UPR, on nous écarte parce que nous disons ce que nous pensons du pouvoir. Ce qui explique que la mairie de Bababé nous a toujours évités comme de la peste", a expliqué Yéro Abdoulaye Sow.

Yéro Abdoulaye Sow est connu dans le mouvement hip hop mauritanien pour ses chansons très critiques. Ces chansons s’élèvent contre l’oppression, l’injustice, dénoncent l’accaparement des terres de la vallée, entre autres problèmes.

©Cridem 2016-----





Source : Cridem Culture
Commentaires : 8
Lus : 3556

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • SAF-B.F.L. (F) 05/07/2016 17:53 X

    HÉ HÉ HÉ! @Moutalli, peut être un peu humain et moins raciste ou bien Sow t'a donné un chèque costaud pour que tu deviennes subitement un griot!!!

  • Moutalli (H) 05/07/2016 01:15 X

    Quelle gentillesse, quelle chasteté enfin!

  • Moutalli (H) 05/07/2016 01:12 X

    Quelle modestie! Quelle maturité d'esprit! Quelle patience...!

  • Moutalli (H) 05/07/2016 01:10 X

    Je ne connais pas le maire de Bababé mais j’ai connu l’étudiant en droit Ba Abdoulaye qui occupait au milieu des années 80 une chambre au Pavillon E (si je ne m’abuse) de la cité universitaire Souissi 1 à Rabat. Nous l’appelions affectueusement Ablaye. Mais alors, quel bon étudiant ! Quelle intelligence ! Quelle générosité ! Quelle hospitalité ! Quelle noblesse de sentiments !

  • lass77 (H) 04/07/2016 23:27 X

    Ce maire n'est pas le seul à se comporter ainsi si c'est tel est la réalité. Ce sont les futurs nègres de service ,on vit dans un déni de democratie . on peut être dans le parti au pouvoir et être contre les dérives de ce parti mais voilà une attitude qui est absente dans ce pays. Personne ne dénonce quoi ce soit tout va bien.

  • Hammejerel (H) 04/07/2016 22:57 X

    Du courage mon cher artiste, comme on dit « a vaincre sans péril on triomphe sans gloire » Notre département, le Law, détient la palme d’or des négres de services qui se sont compromis avec les oppresseurs. Votre maire était le conseiller juridique de la Présidence lors des années de braises. A-t-il une fois à votre mémoire fait la traversée du désert ? De la Somagaz à la SMCP en passant par l’ENER ! Non c’est donc le prix de la trahison(services rendus au système). Notre premier combat est justement contre ceux qui réfléchissent par le ventre qui sont aujourd’hui nombreux malheureusement. Ce sont nos méchants et doivent être combattus «L’inaction des bons n’est pas moins nuisible que l’action des méchants», comme l’avait dit Martin Luther King. Qui dine avec le diable, doit avoir une longue cuillère.

  • pyranha (H) 04/07/2016 12:41 X

    C'est dommage pour mon ami BLE ,qui pourtant aurait pu se comporter bien avec ses administrés bien qu’étant de l'UPR .Sil sent vraiment que pour être intégré dans l'UPR il faudrait heurter les habitants qui l'ont vu naitre et qu'il ne soit pas apprécié par ceux là ,eh bien mieux vaudrait se barrer .

  • zombie (H) 04/07/2016 10:48 X

    courage Yero, c'est pas facile de lutter contre ces nègres de services qui sont prêts à vendre leur communauté pour pouvoir conserver leurs postes que Dieu les maudisse