27-09-2017 10:35 - Vidéo. Mauritanie: sécheresse, les éleveurs réclament un plan d'urgence

Vidéo. Mauritanie: sécheresse, les éleveurs réclament un plan d'urgence

Le360 - La Mauritanie face à son plus grave déficit pluviométrique connu depuis plusieurs dizaines d’années. Kane Aliou, coordinateur du Projet de renforcement de la résilience de l’économie familiale (PREF), livre ici le compte rendu d’une mission effectuée dans les 7 régions agropastorales du pays.

Le constat renvoie «à une situation alarmante du point de vue des pâturages». Il interpelle le gouvernement sur «la nécessité d’un plan d’urgence» pour faire face aux difficultés qui s’annoncent.

Parlant de la mise sur pied d’un comité interministériel, il se réjouit du fait que les pouvoirs publics semblent effectivement avoir pris la juste mesure de la réalité et préparent une réponse.


Pour sa part, Hacen Ould Taleb, président du Groupement national des associations de coopératives agro-sylvo-pastorales (GANAP) évoque «le plus grand déficit pluviométrique depuis plusieurs dizaines d’années, avec une très mauvaise répartition des pluies».

Il parle du concept «d’avortement de la terre» c’est-à-dire «des pluies précoces suivies d’un arrêt relativement long ayant pour conséquence de sécher les pousses avant maturité. Ce qui anéantit les semences».
Le président du GANAP évoque au passage les quelques pluies tardives tombées au cours de la nuit de dimanche à lundi dans certaines régions, notamment au Sud.

Il rappelle que la «Mauritanie est un pays de type pastoral», selon le constat pertinent établi par les premiers explorateurs français. Le président du GANAP interpelle par la suite le gouvernement «sur la nécessité d’un plan d’urgence» et même au-delà «d’un fonds permanent» pour faire face aux crises.

Il faut souligner que l'heure est grave pour la Mauritanie qui dispose de 3,4 millions de bovins, 3,1 millions de camelins, 23 millions de petits ruminants. C'est un secteur qui pèse dans l'économie du pays. Les activités d’élevage représentent 28% du Produit intérieur brut (PIB), rappelle Hacen Ould Taleb, se référant à un rapport de la Banque Mondiale (BM). En plus, ce secteur offre également 252.000 emplois aux bergers et sous bergers, aux employés des rares unités de transformation de lait et surtout des abattoirs.

Enfin, grâce à la zakat, un des piliers de l’Islam, les éleveurs mauritaniens reversent annuellement plus de 4 milliards d’ouguiyas aux pauvres.

Par notre correspondant à Nouakchott Cheikh Sidya







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 0
Lus : 1354

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)