12-12-2017 00:00 - Sénégal: les pêcheurs de Saint-Louis ne veulent plus du poisson mauritanien

Sénégal: les pêcheurs de Saint-Louis ne veulent plus du poisson mauritanien

Le360 - Les mareyeurs et pêcheurs du quartier de Guet-NDar à Saint-Louis, la capitale du Nord du Sénégal, réclament le blocage des importations du poisson en provenance de Mauritanie. Interpellant l’Etat du Sénégal, ces acteurs, cités par la presse du week-end, plaident en faveur «de l’arrêt de la délivrance des autorisations d’importations du poisson mauritanien qui menacent leurs produits».

S’exprimant samedi soir sur les antennes de la Radio Futurs Médias (RFM), Amadou Faye, porte-parole du groupe, a déclaré: «Les pêcheurs et mareyeurs de Guet-Ndar se désolent du fait que des tonnes de poissons pénètrent le marché sénégalais en provenance de Mauritanie, malgré l’interdiction qui en est faite.

Désormais, aucun camion ne sera toléré, car les importations vont au-delà du nombre de camions autorisés. Nous n’accepterons plus qu’un camion traverse pour aller vendre le produit à Dakar, Touba ou Tivaoune. Nous sommes prêts à donner notre vie pour assurer la réussite de ce mouvement.


C’est ce qui s’est produit jeudi dernier, avec un camion rempli de poissons en provenance de Mauritanie, que nous avons conduit à la gendarmerie».

Plusieurs centaines de pêcheurs de Guet-NDar ont été chassés des eaux mauritaniennes début 2017, suite à la mise en œuvre d’une nouvelle stratégie de gestion du secteur de la pêche adoptée par les autorités de Nouakchott il y a quelques années. Depuis, on note des incidents récurrents avec les gardes-côtes mauritaniens.

La grande interrogation porte sur la capacité des acteurs de la filière saint-louisienne à approvisionner exclusivement les marchés sénégalais, des centres urbains très peuplés.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 0
Lus : 1545

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)