16-03-2018 14:51 - Nouadhibou, la «Mourabitoune touch»

Nouadhibou, la «Mourabitoune touch»

France Football - De retour cette année dans les compétitions continentales, les clubs mauritaniens surprennent et brillent. A commencer par le FC Nouadhibou, qui est à 90 minutes d'éliminer le grand Raja Casablanca en Coupe de la Confédération... (Photo Facebook FC Nouadhibou)

Mauril Njoya, l'entraîneur camerounais du FC Nouadhibou, a beau répéter que le Championnat mauritanien demeure la priorité sportive des "orange" cette saison - il a d'ailleurs été rappelé sur le banc dans ce but, après avoir décroché les titres 2013 et 2014 - tout ce que la ville portuaire et capitale économique du pays compte de fervents supporters se prend à rêver d'un exploit, samedi après-midi.

Après avoir tenu en échec le grand Raja de Casablanca (1-1) au stade Mohamed V le 6 mars en Coupe d'Afrique, les coéquipiers de Souleymane Diallo, le gardien de but de la sélection A, ne peuvent s'empêcher d'imaginer un nouvel exploit sur leurs terres.

Au tour précédent, les huit internationaux présents au CHAN, ainsi que l'Ivoirien Jacob Dépodé, ont en effet éliminé l'Africa Sport d'Abidjan (1-1, 1-0), un autre ancien cador continental, après un stage très précieux au Sénégal sur les installations de Diambars.

Un succès contre toute attente et avec l'aide bien involontaire du vent qui souffle régulièrement sur la ville, et qui gêne souvent les adversaires du FCN.

Ce résultat avait été accueilli avec fierté par tout un peuple, d'autant que les Ivoiriens ne s'étaient pas privés de moquer les "boutiquiers" (de nombreux commerces à Abidjan sont aux mains des Mauritaniens). Et le FC Nouadhibou avait su patienter avant de marquer le but décisif.

Ely Cheikh Voulany, le buteur maison

Face au Raja, double champion d'Afrique des clubs, le FCN n'était évidemment pas favori. Il l'était d'autant moins que le Maroc - avec quelques Rajaoui dans ses rangs - avait écrasé la Mauritanie (4-0) au CHAN.

Et Corentin Martins s'appuyait majoritairement sur les cadres du FCN... Excès de confiance ou pas, Souleymane Diallo, le gardien, a stoppé un penalty du Raja en première période. Et après avoir encaissé un but, Nouadhibou est revenu à la marque par son buteur Ely Cheikh Voulany, son goleador maison.

Passionné et connaisseur, Aziz Boughourbal, l'actuel président du FCN et successeur d'Ahmed Yahya dans ses fonctions - ce dernier est le président de la Fédération et membre du Comité exécutif de la CAF - n'osera aucun pronostic avant que le match soit disputé. Par respect pour l'adversaire autant que par superstition.

Mais à en juger par la pression mise sur l'effectif par son homologue, Saïd Hasbane, en grande difficulté sur la scène nationale (grève des joueurs pour salaires impayés), la pression est d'abord marocaine.

La Mauritanie ne s'en cache pas, elle souhaite disputer la prochaine phase finale de CAN (Cameroun 2019), ce qui serait une première dans l'histoire des Mourabitounes. Le passage de seize à vingt-quatre qualifiés à partir de l'édition 2019 est évidemment de nature à favoriser les desseins de la bande à Coco Martins.

Mais le parcours continental du FCN, doublé de cette confiance engrangée face à des clubs huppés, seront des atouts supplémentaires dans cette quête du Graal africain...

Frank Simon



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1199

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)