05-06-2018 16:10 - Adrar : Les enseignants boycottent la surveillance des examens du Concours d’entrée au secondaire

Adrar : Les enseignants boycottent la surveillance des examens du Concours d’entrée au secondaire

Adrar-Info - La plupart des enseignants en Adrar, ont adressé lundi, un camouflet au gouvernement mauritanien, en boycottant la surveillance et correction de l’examen de fin d’études primaires ou concours d’entrée en première année secondaire, malgré la pression exercée par les autorités administratives pour briser leur grève.

La coordination du Syndicat national des enseignants en Adrar a publié une déclaration dans laquelle elle indique que :

« La grève des enseignants dans la Wilaya de l’Adrar a été couronnée d’un brillant succès, matérialisé par la force de la position, la fermeté du rang des enseignants en gréve, en pleine harmonie avec la décision du conseil exécutif national, malgré les efforts de pression menés par la Direction Régionale de l’Education ( DREN), pour briser la volonté des grévistes et tenter de les impliquer dans les tâches de surveillance des épreuves du concours et sa correction.

Un échec, car la plupart des enseignants ont exprimé leur engagement à respecter le mot d’ordre d’une grève nationale ouverte, le lundi de chaque semaine.

Cette étape a reflété le grand embarras de l’administration régionale face au choc de la grève, la conduisant à recourir aux enseignants contractuels sans expériences, pour superviser l’examen du concours d’entrée en première année secondaire, laissant planer le doute et la pose de beaucoup de points d’interrogation quant à la crédibilité de cette compétition scolaire. »


Source : http://meyadin.net/node/12385

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1776

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Dembunajo (H) 06/06/2018 02:34 X

    Oui, action à récompenser.

  • abdi10 (H) 05/06/2018 16:18 X

    Ce concours, comme tant d'autres, a perdu toute sa crédibilité depuis ces dernières années. L'administration scolaire donne feu vert aux surveillants et présidents de centres d'écrire les réponses au tableau pour gonfler les taux de réussite et camoufler ainsi l'état de délabrement de notre système éducatif à sa racine. Le mal est partout au pays des mille poètes!!!