26-07-2018 19:00 - Mauritanie : le taux de mortalité maternelle a atteint 43,62% à Nouakchott (ministre de la santé)

Mauritanie : le taux de mortalité maternelle a atteint 43,62% à Nouakchott (ministre de la santé)

Les Mauritanies - Le ministre mauritanien de la santé, Boubacar Kane a estimé que le taux de mortalité maternelle a atteint 43, 62% cette année, au niveau des structures sanitaires nationales de Nouakchott.

S’exprimant, mercredi 25 juillet à Riyadh (Nouakchott -Sud), en marge du coup d’envoi du projet d’amélioration de la qualité des services de santé reproductive, le ministre a également dévoilé les ambitions du Plan National de Développement Sanitaire (PNDS) dans le domaine de la santé maternelle et néonatale.

Selon les projections, le PNDS veut réduire la mortalité maternelle et infantile de 317 pour 100 mille naissances vivantes sur la période 2017/2018 et 15/1000 à l’horizon 2020.

Se basant sur les statistiques de 2018, estimant la population de Nouakchott à 1.166.000 habitants, soit 28% de la population du pays, Boubacar Kane a indiqué que des efforts restent à faire dans ce domaine.

Dans ce sens, le ministre a souligné, « qu’il y aura la création d’un Hôpital national exclusif à la Mère et à l’Enfant et le renforcement des capacités du Centre National de Transfusion Sanguine ».

Initié en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ce projet pilote d’une durée de 7 mois, aura pour mission principale de renforcer la lutte contre la mortalité maternelle et infantile au niveau de 11 centres de santé dans les wilayas de Nouakchott et du Gorgol.

Ibrahima Junior Dia



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 2470

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • SAF-B.F.L. (F) 27/07/2018 00:52 X

    HÉÉ! BONNT YOO! Ce pourcentage reste à vérifier! le journaleux devrait vérifier ses sources avant de rédiger et publier son article!

  • DocteurM (H) 26/07/2018 20:53 X

    Qu'Allah SWAT nous préserve des mensonges et des erreurs de ces journaleux qui ne prennent même pas la peine de procéder par au moins le bon sens, car c'est très facile de vérifier même dans son entourage ce chiffre évidemment ARCHI FAUX. C'est dire que environ un peu moins de la moitié des femmes qui accouchent à NKTT, meurt ! le chiffre exact est de 436 sur 100 000 parturientes meurent à NKTT. Ce chiffre baisse régulièrement, l'objectif dans les OMD est de l'amener 370.

  • Mawdo1960 (F) 26/07/2018 20:46 X

    Impossible.... meme avant la medicine moderne ce taux n'est pas possible.... Ou sont nos stasticiens ou nous en n'avons plus, pauvre pays.

  • mdmdlemine (H) 26/07/2018 19:14 X

    le plus objectif est dire 43/1000 comme le permet la coordination dans le paragraphe ci(dessus concerné qui évoque des efforts du département de la santé qui fait des rapports sur 1000

  • mdmdlemine (H) 26/07/2018 19:12 X

    Ce chiffre est ultra faux. Cela n'arrive même pas dans les peuple primitifs Comment sur 43 femmes sur 100 decedent Il y a une erreur à la source est le ministre de la santé et l'OMS devront apporter d'urgence des mises au points C'est comparable à en Mauritanie la parité entre les hommes et les femmes est de 50/50 ou 48/52 Dommage que ce chiffre faux ait échappé à tous ces journalistes professionnels et ne fasse réagir les officiels concernés

  • egaleur (H) 26/07/2018 19:06 X

    Chères Mauritanies S'il vous plait ,ne faites pas dire à ce Professeur de Ministre ,ce qu'il ne peut pas dire ! Un taux de mortalité maternelle et infantile de 43,62 % est tout simplement catastrophique !