28-08-2018 07:00 - Mauritanie : Le président Aziz a "violé" son serment (Ould Seydi)

Mauritanie : Le président Aziz a

Alakhbar - Après avoir juré en public de respecter la Constitution, le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel, a « violé son serment en parlant de troisième voire même de quatrième mandat », selon Mohamed Mahmoud Ould Saydi, chef du parti d’opposition Tawassoul.

« Le peuple mauritanien, qui a compris le jeu du Président, n’acceptera rien d’autre que le changement », a indiqué Ould Saydi lors d’un meeting électoral tenu dimanche à Nouadhibou (Nord).

Mohamed Mahmoud Ould Saydi a par ailleurs appelé ses partisans à « rester sur le lieu de vote » au soir du 1er septembre « pour empêcher toute fraude éventuelle ».

Les Mauritaniens sont appelés à des élections législatives, régionales et municipales le 1er septembre prochain. Une centaine de formations politique dont le parti majoritaire (UPR-Pouvoir) et les Islamistes de Tawassoul, deuxième force politique du pays.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1463

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • synthetiseur (H) 28/08/2018 16:49 X

    Rappel :Ainsi, l’article 28 (nouveau) affirme-t-il: «le président de la République est rééligible une seule fois». L’article 29 (nouveau) ajoute «le président de la République nouvellement élu, entre en fonction à l’expiration du mandat de son prédécesseur. Avant d’entrer en fonction, le président de la République prête serment en ces termes: «je jure par Allah l’unique de bien remplir mes fonctions, dans le respect de la Constitution et des lois, de veiller à l’intérêt du peuple, de sauvegarder l’indépendance et la souveraineté du pays, l’unité de la patrie et l’intégrité du territoire national. Je jure par Allah l’unique, de ne pas prendre ni soutenir, une initiative qui pourrait conduire à la révision des dispositions constitutionnelles relatives aux conditions de la durée et du renouvellement du mandat du président de la République, prévues aux articles 26 et 28 de la présente Constitution».

  • synthetiseur (H) 28/08/2018 16:40 X

    Pour rappel : L’article 28 (nouveau) affirme: «le président de la République est rééligible une seule fois». L’article 29 (nouveau) ajoute «le président de la République nouvellement élu, entre en fonction à l’expiration du mandat de son prédécesseur. Avant d’entrer en fonction, le président de la République prête serment en ces termes: «je jure par Allah l’unique de bien remplir mes fonctions, dans le respect de la Constitution et des lois, de veiller à l’intérêt du peuple, de sauvegarder l’indépendance et la souveraineté du pays, l’unité de la patrie et l’intégrité du territoire national. Je jure par Allah l’unique, de ne pas prendre ni soutenir, une initiative qui pourrait conduire à la révision des dispositions constitutionnelles relatives aux conditions de la durée et du renouvellement du mandat du président de la République, prévues aux articles 26 et 28 de la présente Constitution».

  • elhousseinou (H) 28/08/2018 10:19 X

    Aziz n'a violé aucune constitution La constitution appartient au Peuple Si le Peuple décidé de voter d'autres confiances Aziz sera tenu de les honorer Faites confiance au Peuple,travaillez au lieu de vous contenter de commenter et d'occuper les réseaux sociaux Au Rwanda et dans d'autres pays le Peuple a décidé de faire ce qui lui semble le meilleur pour lui donc les Mauritaniens sont libres de redonner confiance a Aziz ou la lui retirer La constitution appartient au Peuple