30-08-2018 19:21 - Les élections de tous les dangers (Par Imam Cheikh Ely)

Les  élections de tous les dangers (Par Imam Cheikh Ely)

Imam Cheikh Ely - Dans quelques heures, les mauritaniens vont vivre un nouveau tournant de leur histoire politique pour ne pas dire de leur histoire tout court.

Des élections parlementaires, municipales et régionales, prélude elles-mêmes à une élection présidentielle attendue en 2019, vont être organisées d’un seul coup. La maturité des nations, des peuples, des pays, se jauge à leur capacité de réussir ce genre de défis qui constituent un thermomètre et un test de l’ancrage de la démocratie, de ses fondamentaux, des institutions et des valeurs républicaines.

La Mauritanie a certes franchi des étapes non négligeables sur ce chemin, étapes sans lesquelles d’ailleurs, nul n’aurait accordé d’importance aux événements actuels ; la prise de conscience des enjeux réels de la situation est le fruit d’un apprentissage commun et individuel des rouages démocratiques depuis quelques décennies.

Cette prise de conscience et cette implication ne sont nullement la suite logique d’une générosité quelconque vis-à-vis des citoyens mais bien au contraire la volonté tenace des mouvements et acteurs avant-gardistes que l’on retrouve du reste des deux cotés des protagonistes qui animent la vie politique et culturelle de notre pays.

Cet acquis mérite que nous le sauvegardions ; Rien, absolument rien ne doit nous détourner de l’essentiel à savoir la cohésion nationale de notre pays, sa stabilité et ses acquis démocratiques. Ce souci ne doit pas cependant occulter la responsabilité de ceux qui ont en charge de piloter le bon déroulement de ces élections et de garantir leur transparence ;

De même ceux qui s’engagent dans des élections à des fins purement individuelles, claniques, ethniques ou tribales font un affront aux mauritaniens. Les futurs élus devront trancher entre une victoire pour la victoire, une victoire pour le prestige, pour s’imposer et imposer, une victoire sans perspectives, une victoire bouée de sauvetage et une autre victoire, celle pour la paix des cœurs et des esprits, pour l’unité et la cohésion nationales, pour le respect de l’autre, une victoire pour l’émergence d’une Mauritanie citoyenne, où règnent la justice et l’équité, le respect de la chose publique, des institutions, une Mauritanie débarrassée des inégalités, une Mauritanie libre, développée et prospère, une Mauritanie où chacun se sent fier d’être mauritanien.

Autrement dit, les élus de demain auront la lourde responsabilité de gérer autant d’inconnues que de certitudes sur tous les plans ; D’abord politique, avec le départ du pouvoir de l’actuel Président et l’absence d’un consensus national sur une stratégie d’alternance, ensuite social avec l’acuité des questions liées aux droits de l’homme et aux inégalités, avec la crise de l’Education et de la santé notamment, économique avec les grands enjeux découlant de la découverte du gaz, des fluctuations monétaires, de la baisse du pouvoir d’achat des mauritaniens et de la hausse vertigineuse des prix, enfin sécuritaire avec les menaces du terrorisme.

Le parlement, les communes, les conseils régionaux de demain seront ou bien une bénédiction ou bien une damnation en fonction du degré de patriotisme, d’éveil et de compétence de ceux qui y siègeront. D’où l’impératif devoir de chaque citoyen de mesurer l’ampleur de sa responsabilité vis-à-vis de l’avenir de sa famille, de ses enfants, des futures générations et de tout le pays au moment où il sera seul devant Allah et sa conscience dans l’isoloir. Son vote ne doit être ni fortuit, ni dicté, ni complaisant mais découlant de sa conviction qu’il doit faire le bon choix pour toute une nation.

Imam Cheikh.




"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée.

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


Commentaires : 2
Lus : 1319

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • mdmdlemine (H) 31/08/2018 12:09 X

    Imam Cheikh est deconnecté de la réalité profonde du pays. Il faut descendre dans les adwabas et les milieux ruraux pour rectifier votre raisonnement Alors que certaines pontes des systèmes se flattent de pondre des papiers trés subjectifs, le peuple crève Etre un citoyen honnete c'est livrer un jugement loyal et éviter tout parti pris Il ne s'agit pas de minimiser les acquis mais il ne s'agit nullement d'occuler les défauts et ils sont nombreux pour un intellectuel digne de ce nom témoin de bien d'écarts à tous les niveaux Un intellectuel est aussi un homme qui accepte la critique et qui a la conviction que son opinion n'est qu'une part de mensonge enfouie dans un foin de vérités Respectueusement

  • El Houssein (H) 30/08/2018 22:37 X

    Un article silencieux, bien sage et modéré, profond dans son sens d'appréciation des acquis et l'appel ou le souhait ardent à les préserver pour les générations futures. une grande responsabilité incombe, d'après l'auteur, aux futurs députés, qui se seront confrontés à des épreuves difficiles en termes de législation. Cette chambre unique, désormais, sera expérimentée devant l'opinion nationale et internationale face à toutes ces contradictions qui secouent le pays. L'auteur appelle et mettre l'intérêt national devant tous les intérêts en préservant la cohésion sociale, la stabilité politique et la sécurité sur l'ensemble du territoire national. Ces défis ne peuvent être préservés que des hommes sûrs qui sont bien qualifiés.A bon entendeur salut.